wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
jeudi, 12 janvier 2017 09:22

L’ADOPTION DU PROJET DE LOI DES FINANCES PORTANT BUDGET GENERALE DE L’ETAT POUR L’EXERCICE 2017 PAR LES ELUS DU PEUPLE PAR 142 VOIX

Écrit par
Évaluer cet élément
(4 Votes)

Le Ministre de Finances et du Budget, Monsieur MBOGO Ngabo Seli a présenté le jeudi 30 décembre 2016,  le projet de Loi des Finances 2017 aux élus du peuple au Palais de la Démocratie.

Le Ministre de Finances et du Budget, Monsieur MBOGO Ngabo Seli a présenté le jeudi 30 décembre 2016,  le projet de Loi des Finances 2017 aux élus du peuple au Palais de la Démocratie. Le Ministre a rappelé le contexte macro-économique et financier dans lequel évolue notre économie et celle des pays de la sous-région. La conjoncture économique et financière de la sous-région eu égard à la chute des cours du pétrole et l’insécurité dans la sous-région ainsi que des perspectives mondiales incertaines fait que les Pays de la Communauté Economique et Monétaire des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC) se retrouvent aujourd’hui dans une santé financière extrêmement fragile dont les répercussions sont perceptibles sur le plan monétaire et budgétaire.

Face à cette situation économique et  financière  difficile de la zone CEMAC, les chefs d’Etat ont estimé lors du sommet extraordinaire de Yaoundé que le renforcement de la stabilité macroéconomique ne nécessite pas un réajustement de la parité monétaire actuelle, mais plutôt des efforts adéquates au niveau de politique économique.

 Le ministre a révélé que les efforts engagés par le gouvernement de la République du Tchad ont été salués par nos principaux partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds Monétaire International (FMI), qui estiment en outre que l’ampleur des réajustements réalisés et des réformes engagées nécessite de leur part un rééquilibrage et un appui plus important.

Le Projet de Loi de Finances portant Budget Général de l’Etat pour l’exercice 2017soumis à l’examen aux représentants du peuple, prévoit en recette 692,206 milliards de FCFA et en dépenses 937,097 milliards de FCFA, il se dégage un déficit prévisionnel de 244,891 milliards de FCFA. Le Ministre a salué la qualité et l’exhaustivité du rapport et a félicité le président de ladite Commission ainsi que tous les honorables membres de cette Commission pour leur disponibilité, leurs observations et leurs recommandations.

 Le Ministre a rassuré les députés que des dispositions seront prises pour respecter les délais constitutionnels quelles que soient les contingences auxquelles nous pourrions par ailleurs être soumis. En ce qui concerne la préoccupation relative à l’élaboration d’un budget équilibré, il convient de dire que le déficit budgétaire ne constitue pas en soi un problème, car nous pensons qu’un Pays qui a de l’ambition devrait mobiliser plus de ressources pour financer ses dépenses d’investissement. Pour atteindre cet objectif, le déficit prévisionnel apparait comme un instrument puissant pour mobiliser les ressources.

Pour finir, le Ministre a l’orée de la Nouvelle année 2017, souhaite à l’ensemble des membres de l’Assemblée les vœux les meilleurs. Que 2017 soit une année de bonheur et de prospérité pour chaque famille respective ainsi que l’ensemble de la population tchadienne qu’ils représentent.

 

Lu 5973 fois Dernière modification le jeudi, 12 janvier 2017 13:34

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family