wrapper

Flash d'informations

mardi, 21 novembre 2017 14:21

Lancement du projet « Amélioration de la qualité des dépenses publiques d’éducation au Tchad par un contrôle citoyen de l’effectivité du personnel enseignant »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Ministre des Finances et du Budget Christian Georges DIGUIMBAYE, le Ministre de l’Education Nationale et de la Promotion Civique Ahmat Khazali Acyl et le représentant de l’Unicef au Tchad  Philippe Barragne-Bigot ont lancé officiellement le 17 novembre 2017 le projet

« Amélioration de la qualité des dépenses publiques d’éducation au Tchad par un contrôle citoyen de l’effectivité du personnel enseignant » et les activités de l’Observatoire Tchadien des Finances Publiques en abrégé OTFIP crée le 20 janvier 2017 par arrêté N°010/MFB/SG/2017.  La cérémonie de lancement a vu la présence des membres du Gouvernement, des Partenaires Techniques et Financiers, Les grandes Institutions  de la République et de plusieurs hauts cadres. Pour rappel le Gouvernement a déployé des efforts considérables pour assurer la prise en charge des enseignants dans leurs lieux d’affectation, mais l’on constate sur le terrain de nombreuses plaintes quant à leur présence effective. En effet, l’abandon de poste par le personnel enseignant a un effet négatif sur les performances du système éducatif du pays. Ce qui explique les mauvais classements du pays dans les indicateurs de développement. C’est le cas du rapport d’évaluation du système éducatif tchadien de 2014  (PASEC, 2014) qui montre que comparativement à d’autres pays francophones,  la grande majorité des élèves tchadiens ne disposent pas de compétences attendues du cycle primaire. Dans ce classement portant sur 10 pays africains francophones, le Tchad est classé au neuvième rang pour l'éducation des enfants comme pour l'éducation des filles les plus pauvres et se situe au dernier rang pour l'égalité d'accès à une éducation de qualité. Aujourd’hui et partout dans le monde, la tendance est à l’implication profonde de la population bénéficiaire des biens et services publics afin de procéder ensemble à des contrôles plus efficaces. Cette nouvelle approche se généralise de plus en plus dans les pays en développement (Williamson N. et Eisen N, 2016). D’un coût plus faible, cette méthode de contrôle permet d’améliorer significativement l’efficience et l’efficacité des services publics. Car le contrôle est réalisé par les bénéficiaires eux-mêmes (élèves et parents d’élèves par le biais des comités de contrôle citoyen). Le constat établit ci-dessus montre l’importance d’une meilleure efficacité de la dépense publique d’éducation pour le bien-être de l’enfant. Afin d’améliorer la qualité des dépenses publiques d’éducation au Tchad, les Ministères de l’Education Nationale et celui en charge des Finances et du Budget en partenariat avec l’UNICEF ont conçu ce projet. 

Le Représentant de l’Unicef au Tchad M. Philippe Barragne-Bigot se réjouit de cette plateforme qui permettra d’améliorer le système éducatif tchadien. Il a dans son discours souligné qu’: « Aujourd’hui les citoyens et les citoyennes du Tchad veulent pouvoir contribuer aux politiques sociales dont ils sont les bénéficiaires et veulent pouvoir participer dans la gestion quotidienne des affaires publiques qui les concernent directement. Et le projet innovant de la plateforme du contrôle citoyen répond à cette attente. Cette plateforme du contrôle citoyen de l’effectivité du personnel enseignant mise  en place avec l’opérateur de téléphonie mobile. Grâce à cet outil, les parents d’élèves pourront effectuer un suivi de la présence des professeurs en classe et faire remonter immédiatement l’information aux autorités. Ceci permettra de faire baisser le taux d’absentéisme, d’améliorer l’enseignement et  d’économiser les fonds publics, combien limités en ces temps de crise économique » a-t-il conclut. Quant au Ministre de l’Education National, Ce Projet vient en appui aux opérations de contrôle classique en impliquant plus activement les citoyens et en utilisant les services offerts par la téléphonie mobile.

Le caractère innovant de ce projet réside dans la décision de l’Etat d’associer les citoyens au contrôle de la présence des enseignants grâce à la constitution des comités de contrôle citoyen dans toutes les régions du pays. L’usage de la téléphonie mobile a été choisi en raison de son taux de pénétration élevé par rapport aux autres outils de communication. Ce projet offre donc la possibilité à l’Etat d’interagir directement avec les citoyens. Ce qui permettra de s’assurer de la présence des enseignants dans leur lieu d’affectation.  Le Ministre des Finances et du Budget dans son discours déclare que:« Nous sommes réunis ici pour interagir sur un mécanisme innovant devant permettre d’améliorer la qualité des dépenses publiques dans le secteur de l’éducation. Il s’agit de l’approche Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP). Même si aujourd’hui, le projet ne concerne que le Ministère de l’Education, il faut noter que c’est une innovation en matière d’amélioration de la gestion des finances publiques que le Gouvernement du Tchad entend mettre en œuvre progressivement dans l’ensemble de l’administration publique. » 

Pour finir, le Ministre remercie les partenaires Techniques et financiers tels  l’UNICEF, qui, fidèle à sa mission, permet la tenue de cet atelier et a marqué son accord pour le financement intégral de ce projet. L’intervention de l’UNICEF dans le cadre de ce projet se justifie par son intérêt de plus en plus marqué pour l’amélioration des impacts des dépenses publiques en faveur des couches sociales les plus vulnérables notamment les enfants, les femmes, et les populations rurales. Le Ministre n’a pas manqué de féliciter tous ceux qui continuent à déployer des efforts en faveur de la qualité de la gestion des finances publiques au Tchad. Cela entre dans la droite ligne de la politique de l’excellence et de la qualité prônée par son Excellence Idriss Deby Itno,  Chef de l’Etat,  Président de la République.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu 2087 fois Dernière modification le mardi, 21 novembre 2017 14:39

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

A propos du Ministère

Le Ministère des Finances et du Budget de la République du Tchad

Galéries

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family