wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
jeudi, 15 décembre 2016 14:23

L’Agence Française de Développement accorde 5 millions d’Euro d’aide budgétaire au Tchad

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le Ministre des Finances et du Budget Monsieur  MBOGO NGABO SELI , l’ Ambassadeur de France au Tchad son Excellence  PHILIPPE LACOSTE et le Directeur de l’ Agence Française de Développement Monsieur TIROT FRANCOIS   ont signé une convention de financement d’un montant de 5 millions euros soit près de 3,5milliards de FCFA  le 15 décembre 2016 au Ministère des Finances.

La cérémonie de signature de convention  a eu lieu en présence de la Secrétaire d’Etat aux Finances, du Secrétaire Général, de l’Inspecteur Général des Finances, des Directeurs Généraux du Ministère, des Coordonnateurs et de plusieurs autres invités.

L’Ambassadeur dans son allocution a souligné que cette aide budgétaire d’un montant de 5 millions d’Euro près de 3,5 milliards de FCFA intervient dans un contexte de difficulté économique sans précédent que vit le Tchad, un pays sincèrement affecté par le triple choc exogène de la chute du prix des cours de pétrole d’une part et de la forte détérioration de l’environnement sécuritaire d’autre part. Cette première tranche de financement de sera directement versée au budget de l’Etat tchadien. Elle permettra de contribuer à l’effort collectif engagé par les partenaires techniques et financiers pour aider le Tchad à faire face aux tensions de trésorerie auxquelles il est confronté. En mettant à disposition des moyens financiers additionnels, elle permettra à l’Etat de réaliser les dépenses prioritaires pour le peuple tchadien.

 

Par cette contribution exceptionnelle, la France manifeste de façon concrète sa solidarité avec le peuple tchadien et son engagement aux cotés des autorités pour soutenir leurs efforts en matière de lutte contre la pauvreté.

Cette aide s’inscrit dans le cadre de dialogue renforcé engagé   entre la France et les autorités tchadiennes sur la reforme des finances publiques conduit par le Ministère des finances et du budget. La France continuera de s’associer aux autres bailleurs pour accompagner le pays dans ses efforts pour améliorer la gestion des finances publiques sans lesquelles un redressement significatif et durable de la situation économique ne peut s’envisager .Ces mesures d’urgence doivent être accompagnées par un plan robuste et pragmatique de diversification de l’économie tchadienne, adapté aux caractéristiques de son territoire , indispensable à la réduction de la dépendance économique du Tchad au pétrole et à l’amélioration de la résilience de son économie.  Par ailleurs, la France continuera de soutenir les efforts des autorités pour l’amélioration des conditions de vie des populations par des aides-projets. En 2016, l’Agence Française de Développement a financé pour 26 millions d’euros, en subvention de nouvelles opérations d’un montant en augmentation de 50% par rapport à 2015. En 2017, plusieurs nouveaux concours seront apportés, dans les secteurs prioritaires identifiés avec le gouvernement tchadien, parmi lesquels figureront le développement urbain et la sécurité alimentaire. Une initiative importante pour les régions riveraines du Lac-Tchad de plus de 35 millions d’euros sera également mise en œuvre.

 

Le Ministre des Finances et du Budget Monsieur MBOGO NGABO SELI a de son coté  remercié la France pour sa constante disponibilité. Selon le Ministre, le Tchad est confronté depuis près de deux ans déjà à trois chocs exogènes qui impactent très négativement sur nos ressources et entraînant aujourd’hui des tensions de trésorerie assez forte. Notre économie était totalement dépendante du secteur pétrolier qui représentait à lui seul autour de 80%  des recettes budgétaires de l’Etat. Je tiens à vous assurer Monsieur l’Ambassadeur que cet appui si modeste soit-il sera très utile et soulagera quelque  peu les fortes tensions de trésorerie que nous connaissons en ce moment, son utilisation sera à bon escient et permettra comme vous le souhaitez de  soulager quelque peu non seulement les difficultés de l’Etat mais également une certaine catégorie de nos populations en l’occurrence les retraités et assurer  le paiement des arriérés que nous avons au niveau de la Caisse Nationale de retraités du Tchad a conclu le Ministre des Finances et du Budget.

Lu 10332 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family