wrapper

Flash d'informations

mercredi, 19 juillet 2017 14:05

La Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget Mme BANATA TCHALE SOW a reçu le Dr. Maged Georges, PDG du Groupe ECMI

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Secrétaire d’Etat  aux Finances et au Budget Madame BANATA TCHALE SOW a reçu le  Mardi 11 juillet 2017, à son cabinet, une délégation des investisseurs Égyptiens conduite par le Dr. Maged Georges, Président Directeur Général du Groupe ECMI

accompagné par le Secrétaire d’Etat à la santé publique Dr Mahamat Annadif Youssouf.

Etat au centre de cette rencontre, la présentation du groupe ECMI et les perspectives d’avenir pour le Tchad.

Pour le  Président Directeur Général du groupe ECMI, la  vision d’ECMI est de positionner l’Egypte en tant que fournisseur médical de première qualité auprès de la communauté régionale et mondiale avec une impulsion incessante vers l’innovation, la compétitivité et la transparence. A cet effet, la  mission du groupe ECMI  est de renforcer les secteurs industriellement, économiquement et socialement et de tirer parti des exportations des secteurs, d’améliorer l’éducation et la formation de la main d’œuvre, d’encourager l’investissement des entreprises internationales et d’ouvrir de nouveaux marchés, contribuant ainsi à la prospérité économique et à la reconnaissance mondiale. La Secrétaire d’Etat aux finances et au Budget a d’abord remercié le groupe pour la visite avant de soulever quelques préoccupations sur le choix du Tchad et les attentes du groupe par rapport au Ministère des Finances et du Budget. En répondant aux préoccupations de la Secrétaire d’Etat, le PDG d’ ECMI, laisse savoir que son groupe a beaucoup investi au Moyen Orient, et qu’en 2018 ils veulent s’implanter en Afrique centrale et surtout au Tchad. Cette implantation permettra à son groupe d’être le 1er investisseur pharmaceutique au Tchad, et d’atteindre les autre pays de l’Afrique Centrale.

Aussi, leurs attentes du Ministère des Finances et du Budget est d’avoir une garantie du gouvernement sur leurs investissements, une exonération fiscale  pour les équipements qu’ils amèneront ainsi que  la facilitation administrative de leur implantation.

En réponse aux attentes,  la Secrétaire d’Etat aux Finances et aux Budget a signifié que le Ministère des Finances,  ne donne pas  de garantie aux structures privées. Celles-ci doivent voir avec leur Banque comment cette dernière pourra les accompagner. Les questions d’exonération fiscale seront traitées clairement dans une convention d’établissement  par la commission chargée de cette question présidée par le Ministère du Commerce . Elle les a plutôt encouragé à la lire du code d’investissement au Tchad et attiré leurs attentions sur le respect des termes  de la convention, si jamais il  y’a une convention, car  beaucoup d’investisseurs qui ne respectent pas les clauses une fois implantés. Il leur a conseillé de prendre connaissance de tous les textes en lien à leur dossier notamment :

· Le Code Général des Impôts (CGI);

· Le code d’investissement ;

· Les textes du ministère de commerce.

Le PDG du groupe a rassuré la Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget et son collègue de la Santé Publique qu’ils respecteront les clauses si leur projet abouti.

En divers, une société d’assurance qui fait partie du groupe ECMI a présenté brièvement son entreprise qui signe des contrats avec les Etats sur plusieurs domaines et ils ont déjà signé avec 6 pays d’Afrique et sont intéressés par le Tchad. Ils viendront prochainement présenter en détails leur projet.

 

 

 

 

 

Lu 3993 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family