wrapper

Flash d'informations

Actus

Actus (116)

Monsieur ALLALI MAHAMAT ABAKAR est nommé  Ministre des Finances et du Budget au terme d'un décret lu hier à la télévision nationale.

Monsieur ALLALI MAHAMAT ABAKAR, était  Secrétaire d'Etat aux Finances et aux Budget depuis  le  7 mai 2018 avant d'être nommé Ministre.

Le nouveau Ministre des Finances  est nanti  d’un DESS en Gestion Financière et Fiscalité de l’Université de Poitiers (France).

Il a occupé plusieurs postes de responsabilités :

 ·         Directeur Central de l’investissement, du Patrimoine et de la Gestion Services Centraux Yaoundé ; 

·         Premier Adjoint au Directeur Central de l’investissement, du Patrimoine et de la Gestion Services Centraux Yaoundé ; 

·         Premier Adjoint au Directeur National par Intérim pour le Tchad Ndjamena ; 

·         Directeur de l’Agence de la BEAC Moundou ; 

·         Adjoint au Directeur National Direction Nationale pour le Tchad En charge des études et de la programmation monétaire N’Djamena ; 

·         Chef de Service Crédit et Marché Monétaire  Direction Nationale pour le Tchad N’Djaména ; 

·         Chef de Service de Gestion Direction Nationale pour le Tchad N’Djamena ; 

·         Chef de service Comptabilité Direction Nationale pour le Tchad N’Djaména 

Il est aussi à la base de plusieurs travaux et publications qui sont entre autres :

             -          Financement des PME/PMI : cas des structures régionales (SDR et CEPME), mémoire de DESS (1984) ;

-          Difficultés de financement de l’économie : cas du Tchad (2001)

-          Problématique de la création monétaire et le financement de l’économie en zone CEMAC : cas du Tchad (en cours)

Le Directeur Général du Ministère des Finances et du Bud- get, Monsieur MAHAMAT SENOUSSI ZAKARIA, par ail- leurs Président du comité de Négociation avec les Parte- naires Techniques et Financiers entouré de ses proches collaborateurs a eu une séance de travail avec une mission de la Banque Mondiale en charge de l’ appui budgétaire. Cette rencontre a eu lieu le 05 septembre 2018 dans la salle de réunion dudit Ministère.

Étaient présents lors de cette séance de travail, tous les Directeurs Généraux, les Directeurs techniques, les Chefs des services et les Coordinateurs des institutions rattachées au Ministère des Finances et du Budget.

Dans son mot introductif, le Directeur Général du Ministère a salué la présence de tout un chacun à cette réunion avant de passer la parole aux participants.

Prenant la parole, le Chef de la mission d’appui budgétaire de la Banque Mondiale au Tchad a introduit l’objectif principal de la mission.

Il s’agit de la pré-évaluation de l’appui budgétaire, avant de rappeler qu’il est à sa quatrième mission au Tchad, c’est pour lui un plaisir de pouvoir travailler avec le comité.

Après la rencontre avec le Comité, l’équipe de la mission a été reçue en audience par le Ministre des Finances et du Budget Monsieur ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUT. L’occasion pour le Chef de la mission de présenter ses civilités, l’objet de la mission et le programme des travaux qu’ils auront à effectuer au Tchad du 05 au 13 septembre 2018.

L’équipe de la mission va travailler avec toutes les Directions Générales des services du Ministère des Finances et du Budget et d’autres Ministères sectoriels.

Cet atelier qui a débuté le lundi 03 Septembre 2018 et qui devra s’étaler sur une période de dix (10) jours vise à renforcer les capacités nationales en matière de modélisation EGC ainsi qu’améliorer le modèle EGC Tchad existant. Cette activité est financée par le Projet d’Appui à la Formation des Agents de l’Administration Publique (PROFAP) via un financement de l’African Building Capacity Foundation (ACBF).

Il était apparu nécessaire d’organiser cet atelier afin de répondre aux besoins nationaux en matière de cadrage et d’analyse des politiques économiques. L’intérêt du développement des EGC est qu’ils permettent de faire des simulations d’impact des politiques économiques. Ainsi, ce modèle une fois développé pourra servir, entre autres, à l’évaluation à mi-parcours de l’impact socioéconomique de la mise en œuvre du Plan National du Développement (PND2017-2021).

Durant cet atelier, l’équipe nationale d’une dizaine de personnes, composée des Cadres de la Direction des Etudes et de la Prévision du Ministère des Finances et du Budget, du Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement ainsi que de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), appuyé par deux (2) consultants internationaux, Pr Bernard Decalwé et Mme Lulit Mitik Beyene tous deux experts en la matière et de renommer mondiale, mettrons à jour de la Matrice de Comptabilité Sociale (MCS) pour l’année 2016 ainsi qu’à l’amélioration de la version statique du Modèle EGC Tchad.

 

 

Le Ministre des finances et du Budget Monsieur ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUTa présidé la cérémonie de remise des clés des véhicules récupérés par la mission mixte de l’Inspection Générale des Finances et la Force d’Appui aux Régies, au Directeur Général du Ministère le 29 Août 2018 dans les locaux de la Douane mobile de toukra. Plus de 5O véhicules Administratifs ont été récupérés par la mission stationnés dans les locaux de la douane mobile de toukra. En effet, ces véhicules ont été récupérés suite au contrôle effectué par l’Inspection Générale des Finances et la Force d’Appui aux Régies. La plupart des responsables relevés de leurs fonctions ont emporté avec eux les véhicules et d’autres après avoir introduit les dossiers pour les reformes de ces véhicules n’ont pas attendu leurs dévouementset ont emporté les véhicules.

Pour le Ministre des Finances et du budget, il n’est pas question que ces véhicules de l’Etat restent avec les responsables qui ne sont plus en fonction, du moment où ceux qui sont en manquent. C’est pourquoi instruction a été donnée à l’IGF et à la FAR de procéder immédiatement à la récupération de ces véhicules. 

A cette occasion, le Ministre s’est exprimé : « Nous avons constaté que beaucoup des cadres du Ministère des Finances n’ont pas de véhicules, certains sont à pied et d’autres à moto. Nous nous sommes demandés ou sont partis les véhicules de l’Etat ? C’est ainsi que nous avons diligenté une mission composée de l’IGF et de la FAR et voila le résultat de la mission, plus de 50 véhicules récupérés. Les véhicules en bon états seront aussitôt affectés aux responsables qui n’ont pas de véhicules et d’autres seront réparés pour être utilisé au sein du Ministère des Finances et du Budget ».

Pour faire d’une pierre deux coups, le Ministre a visité les véhicules des fraudeurs saisit par la Force d’Appui aux Régies lors de la descente du Président de la république à la Douane de Nguéli. Pour le Ministre ces véhicules seront identifiés et remis à la disposition de l’IGF. Le Ministre a déclaré en outre : « nous les avons beaucoup avertit de ces pratiques qui constituent pour l’Etat un manque à gagner mais ils en font qu’à leur tête et c’est ainsi que ces véhicules ont été saisis nous allons agir en sens inverse de reforme de ces véhicules pour les remettre aux agents qui manquent de moyen roulant pour les services. Ces véhicules causent énormément de tort à l’Etat par la fraude. » 

Le Ministre a félicité l’équipe de la mission pour le travail abattu et encourage ces derniers à faire davantage afin de récupérer tous les véhicules de l’Etat illégalement détenus. 

Enfin le Ministre exhorte tous les agents du Ministère qui détiennent illégalement les véhicules de l’Etat de les restituer afin d’éviter les poursuites judiciaires. 

Le Directeur Général du Budget du Ministère des Finances Monsieur IDRISS IBRAHIM MAHAMAT  ITNO, par ailleurs vice-président du Comité de Négociation avec les Partenaires Techniques et Financier, a présidé une rencontre dudit comité, dans le cadre du projet PARE de  la Banque Africaine de Développement, le mardi 29 août 2018 dans la salle de réunion du Ministère. Dans son mot introductif le Directeur  Général a remercié la présence de tous pour cette rencontre.

Deux points du Programme d’Appui de la Banque Africaine de Développement ont été inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de :

· Amélioration de la gestion des finances publiques ;

· Amélioration du climat des affaires et des investissements.

 Après des échanges, quelques recommandations ont été formulées :

 

Au Gouvernement Tchadien

 

· Transmettre à la Banque l’ensemble des documents sollicités par la mission dans le cadre de l’instruction du PARE (échéance : 23/08/2018) ;

· Transmettre la requête de financement du PARE I (échéance : 23/08/2018) ;

· Transmettre à la Banque le projet de lettre de politique de développement du PARE (échéance : 23/08/2018) ;

 

· Transmettre à la Banque les termes de référence relatifs au recrutement de la firme chargée de l’audit des flux financiers du précédent appui budgétaire ; à savoir le PUCB (échéance : 23/08/2018) ;

Réaliser l’ensemble des actions préalables du PARE I et transmettre à la Banque les preuves y relatives (échéance : 31/08/2018).

 

Au Groupe de la BAD

 

· Proposer aux Autorités Tchadiennes une date pour les négociations du PARE I (échéance : le 31/08/2018) ;

· Finaliser le rapport d’évaluation du PARE I et instruire le dossier de cette opération jusqu’à sa présentation au Conseil d’Administration de la Banque en octobre 2018 ;

Poursuivre le dialogue sur les réformes relatives à la consolidation budgétaire et l’amélioration du climat des affaires et des investissements avec le Gouvernement Tchadien et les autres Partenaires Techniques Financiers (PTF).

 

 

 

 

 

 

Le Directeur Général du Budget du Ministère des Finances Monsieur IDRISS IBRAHIM MAHAMAT  ITNO, par ailleurs vice-président du Comité de Négociation avec les Partenaires Techniques et Financier, a présidé une rencontre dudit comité, dans le cadre du projet PARE de  la Banque Africaine de Développement, le mardi 29 août 2018 dans la salle de réunion du Ministère. Dans son mot introductif le Directeur  Général a remercié la présence de tous pour cette rencontre.

Deux points du Programme d’Appui de la Banque Africaine de Développement ont été inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de :

· Amélioration de la gestion des finances publiques ;

· Amélioration du climat des affaires et des investissements.

 Après des échanges, quelques recommandations ont été formulées :

 

Au Gouvernement Tchadien

 

· Transmettre à la Banque l’ensemble des documents sollicités par la mission dans le cadre de l’instruction du PARE (échéance : 23/08/2018) ;

· Transmettre la requête de financement du PARE I (échéance : 23/08/2018) ;

· Transmettre à la Banque le projet de lettre de politique de développement du PARE (échéance : 23/08/2018) ;

 

· Transmettre à la Banque les termes de référence relatifs au recrutement de la firme chargée de l’audit des flux financiers du précédent appui budgétaire ; à savoir le PUCB (échéance : 23/08/2018) ;

Réaliser l’ensemble des actions préalables du PARE I et transmettre à la Banque les preuves y relatives (échéance : 31/08/2018).

 

Au Groupe de la BAD

 

· Proposer aux Autorités Tchadiennes une date pour les négociations du PARE I (échéance : le 31/08/2018) ;

· Finaliser le rapport d’évaluation du PARE I et instruire le dossier de cette opération jusqu’à sa présentation au Conseil d’Administration de la Banque en octobre 2018 ;

Poursuivre le dialogue sur les réformes relatives à la consolidation budgétaire et l’amélioration du climat des affaires et des investissements avec le Gouvernement Tchadien et les autres Partenaires Techniques Financiers (PTF).

 

 

 

 

 

 

Le vendredi 31 aout 2018 dés 7h30 minutes, le Ministre des Finances et du Budget Monsieur ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUT, accompagné du Directeur Général Adjoint du Ministère, des Inspecteurs ; du Commandant de la Force d’appui au Régies et de quelques directeurs a fait une visite inopinée dans quelques Directions à savoir la Direction des ressources humaines, le service des matériels, la direction de l’ordonnancement, la Direction Générale, la direction  Générale du Budget, la Direction Générale des Domaines....

Au cours de la visite le Ministre a constaté le retard des agents au travail, l’insalubrité dans plusieurs bureaux et les conditions difficiles de travail. Le Ministre a aussi constaté l’état de délabrement de certaines Directions et de la salle de réunion qui demande une réfection en urgence.

En ce qui concerne l’insalubrité le Ministre a rappeler aux agents que nous sommes dans l’année de la citoyenneté et donc nous devons donner le bon exemple en nettoyant nos bureaux et bien ranger nos effets et cela nécessite pas des moyens.


A la fin de la visite le Ministre a demandé au Directeur Général Adjoint et à l’inspecteur Général de répertorier tous les problèmes constaté et faire une fiche le plus rapidement possible afin d’apporter des solutions.

En sa qualité du président du Conseil d’Administration de la CNRT, le  Ministre des Finances et du Budget a eu l’honneur de présider les travaux du Conseil d’Administration de ladite institution le samedi 25 Août 2018 dans la grande salle de réunion.

Etaient présents lors de ce conseil : les Cadres du Ministère des Finances et du Budget, le Représentant du Ministre de la Santé, le représentant du Ministre de la Défense, le Représentant du Ministre de la Fonction Publique et les représentants des différentes corporations syndicales.

 Le conseil a travaillé sur trois (03) points il s’agit notamment de :

· L’adoption du procès verbal du conseil d’administration du 05 septembre 2016 ;

· L’examen et l’adoption du bilan 2017 ;

· Divers.

A sa sortie du conseil le Ministre des Finances et du Budget a profité de l’occasion pour visiter les guichets et salles d’attente servant de payement des pensions des retraités militaires et civils du Tchad pour constater lui même l’effectivité des travaux qui concourent au bien être des retraités.

La réalisation de ces travaux intervient dans le cadre de l’interpellation du Ministre des finances et du Budget, par une question orale relative à la situation que vivent les fonctionnaires tchadiens retraités d’office pour limite d’âge.

 C’est une équipe dynamique qui a envie de changer les choses et dont les recommandations ont été données par rapport à une interpellation de l’Assemblées Nationale.

 Dès notre prise de service, nous avons été interpellés par l’Assemblée Nationale par rapport aux situations des retraités et leurs traitements et nous avons  fait des promesses afin d’améliorer leurs situations. Les retraités sont des personnes vulnérables et respectables qui ont largement contribué à la construction de notre cher pays.

 Ils méritent le respect et le traitement de faveur.  Donc on a pris l’engagement devant l’Assemblée Nationale et même les conditions minimum pour que les retraités se sentent à l’aise. D’une pierre deux coups, nous avons organisé le conseil d’Administration, donc j’ai profité de cet conseil pour vérifier si la recommandation par rapport à l’environnement que nous avons demandé à la nouvelle équipe de mettre en place est prise en compte à l’effet de  permettre aux retraités d’être à l’aise à la CNRT. Et donc on a vu le hangar, les nattes, les chaises et même dans la salle d’accueil, il y’a des bancs, bonbonnes d’eau minérale et les ventilateurs et nous avons aussi recommandé au représentant du Ministère de la Santé Publique de nous dépêcher trois infirmiers à la CNRT afin d’assister en permanence les retraités en cas de malaise et nous avons aussi instruit la nouvelle équipe de recruter trois hôtesses pour faciliter la tâche aux retraités en cas de besoin d’eau. » 

 

 

Le Ministre des Finances et du Budget Monsieur ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUT a présidé le mercredi 22 Aout 2018 dans la grande salle du Ministère la réunion de prise de contact avec les Trésoriers Régionaux et les Chefs de Division Financière de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique.

Étaient présents à cette rencontre le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, et l’Inspecteur Général  des Finances . Au cours de cette rencontre le Ministre a prodigué quelques conseils et des conduites à tenir aux Trésoriers  Régionaux avant de leur rappeler qu’ils ont été choisis au regard de leur compétences et donc ils doivent travailler en toute confiance en se conformant aux  textes en vigueur et dans le respect des procédures administratives Financières, sans oublier que l’Inspection Générale des Finances est derrière eux et peut les contrôler à tout moment.

Le Ministre des Finances dans ces propos n’a pas manqué de souligner aux Trésoriers Régionaux et aux Chefs des Divisions Financières d’être rigoureux dans le traitement des dossiers car leur fonction est trop sensible. Le Ministre déplore certaines situations financières où se sont les Gouverneurs qui lui tiennent informer; or c’est plutôt les trésoriers régionaux qui doivent relayer l’information à la hiérarchie.

 Il a demandé aux Trésoriers Régionaux de faire parvenir les situations des recettes au trésor pour éviter d’autres problèmes. Séance tenante, le Ministre a demandé également de faire la situation des caisses chaque jeudi afin de compiler des données pour faciliter la tâche lors des réunions hebdomadaires de recettes.

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, quant à lui, a plutôt insisté sur la transmission  de la comptabilité des recettes dans les services des impôts, douanes et les recettes administratives pour favoriser la rédaction des rapports de comptabilité des recettes.

 

 

Page 1 sur 9
Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family