wrapper

Flash d'informations

mardi, 29 janvier 2019 12:05

LE COMITE DE LA BALANCE DES PAIEMENTS EXAMINE LES SITUATIONS DES ANNEES 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Directeur Général du Ministère des Finances et du Budget Monsieur MAHAMAT SENOUSSI ZAKARIA a présidé la réunion du Comité de la Balance des Paiement dans le local de la BEAC mercredi 23 janvier 2019. L’objet de cette réunion est de faire la situation de la balance des paiements 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013.

Le Directeur National de la BEAC Monsieur ANNOUR MAHAMAT HASSANpar ailleurs présentateur du document de la conjoncture Economique Nationale a soulevé les différentes parties de l’Economie Nationale. Ces parties sont entre autres l’Etat d’avancement des reformes structurelles, les perspectives économiques globales puis les Finances Publiques à fin juin 2018 et les perspectives. La situation de la balance des paiements pour l’année 2009 ressort le Compte des transactions courantes, le compte de capital et d’opérations financières et le financement du solde de la balance. Ses points cités pour l’année 2009 ont été marqué par :

· Une forte contraction du solde excédentaire du commerce extérieur en accord avec la baisse des recettes d’exploitation accentuée par la hausse des importations ;

· Un accroissement des dépenses nettes de services nonobstant la progression des services reçus par l’administration publique ;

· Un repli notable des paiements aux investissements à l’extérieur au titre des revenus ;

· Un net renforcement des dons publics et privés provenant de l’extérieur ;

· Un apport notable des investissements directs étrangers.

Pour l’année 2010 la balance des paiements a été marquée par :

 

· Une consolidation du solde excédentaire du commerce extérieur en accord avec la hausse prononcée des recettes d’exploitation comparativement à la progression des dépenses d’importations de biens ;

· Un accroissement des dépenses  nettes de services conforté par la diminution de l’excédent des services fournis ou reçus par l’administration publiques ;

· Une amélioration du solde positif des transferts courants ;

· Une recrudescence des paiements aux investissements à l’intérieur au titre des revenus ;

· Un retrait des dons publics provenant de l’extérieur ;

· Une poursuite des apports des investissements étrangers ;

· Une poursuite des sorties des capitaux.

L’année 2011 est marqué par :

· Une forte consolidation du solde de commerce extérieur en accord avec la hausse des recettes d’exportation des biens atténuée par le repli des importations de bien ;

· Un accroissement des dépenses nettes tant pour les services que pour les revenus mais dans des proportions plus importantes pour les revenus ;

· Une amélioration du solde positif des transferts courants ;

· Un repli notable des paiements aux investissements à l’extérieur au titre de revenus impulsé les revenus issus des investissements directs étrangers ;

· Un net rebond des dons publics provenant de l’extérieur ;

· Un retrait sensible des investissements directs étrangers et des autres investissements. 

Concernant l’année 2012 il est à noter que :

· Un renforcement prononcé du solde du commerce extérieur en accord avec la hausse des recettes d’exploitation ;

· Une contraction des dépenses nettes de services ainsi que le repli des services reçus par l’administration publique ;

· Un repli notable des paiements aux investisseurs étrangers au titre des revenus ;

· Une progression sensible des transferts courants ;

· Un net renforcement des dons publics provenant de l’extérieur ;

· Une accentuation des sorties des capitaux.

Ainsi, la balance des paiements de l’année 2013 est marqué par :

· Une forte détérioration du solde de commerce extérieur en accord avec la baisse des recettes d’exploitation accentué par la hausse des importations ;

· Un accroissement des dépenses nettes de service   nonobstant la contraction des autres services aux entreprises et de la communication ;

 

· Un accroissement notable des paiements aux investissements à l’extérieur au titre des revenus ;

· Une chute des transferts courants en provenance de l’extérieur ;

· Un apport notable des investissements directs étrangers.

La présentation de ce document est suivie par des questions, complément venant des directeurs Généraux des différentes Ministères.

Lu 124 fois Dernière modification le mardi, 29 janvier 2019 12:56

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family