wrapper

Flash d'informations

mercredi, 13 mars 2019 14:49

OUMAR ARDJA, DIRECTEUR GENERAL DES IMPOTS

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Directeur Général Adjoint du Ministère des Finances et du Budget a installé officiellement les nouveaux Directeurs Généraux des Impôts le lundi 11 Mars 2019, au terme du décret n°273/PR/MFB/2019 nommant Monsieur OUMAR ARDJADirecteur Général des Impôts et Monsieur DJASRA  NGARTIGAL SANNGARDirecteur Général Adjoint. 

Le Directeur Général des Impôts Adjoint sortant  dans son mot de circonstance a remercié les hautes autorités pour la confiance placée en sa modeste personne en lui confiant les reines de cette direction pendant 148 jours. Pour lui, il est normal d’être relevé, s’agissant de l’administration publique ou privée nul ne peut prétendre rester éternellement. Autrement dit, les hommes passent, les institutions restent, puisse que nous avons remplacé  les autres. Il est tout à fait  normal que les autres nous remplacent  car l’administration est une continuité. Je souhaite beaucoup de courage à l’ensemble des agents de la DGI. Si j’ai un petit conseil à vous donner c’est de ne jamais reprendre la grève, continuez à travailler dans la tranquillité, la paix et dans la quiétude tout en revendiquant votre droit que j’estime légitime, vous les aurez un jour.

Le Directeur Général Adjoint du Ministère Monsieur SOUARIBA GONFOULI,  en installant les nouveaux Directeurs Généraux a profité de l’occasion pour transmettre le message du Ministre des Finances et Budget.

Pour lui, le Ministre met l’accent sur la grandeur de cette institution qui est l’une des plus grandes Régies du pays, à ce titre elle se doit de retrouver ses lettres de noblesse. C’est  dire que les nouveaux Directeurs généraux sont chargés dès aujourd’hui de donner à la Direction générale des Impôts toute sa rigueur. Les nouvelles mesures qui sous-tendent actuellement les actions du Ministère des Finances et du Budget concernent la mobilisation des recettes, bien entendu recettes hors pétrole, qui ont connu un net recul en 2018 et leur réalisation des deux mois 2019 ne sont pas encourageantes. Cette situation en appelle à plus de rigueur, à plus de professionnalisme, de désintéressement, probité morale, faute de quoi le département des Finances ne pourra pas donner toute la plénitude de son potentiel. Ce n’est un secret pour personne, par les piètres résultats que nous enregistrons d’année en année, nous somme en net recul par rapport aux pays ayant les mêmes contraintes naturelles que le nôtre, pour ne citer le cas de que le Burkina Faso et du Niger. Ces pays-là enregistrent le double voire même le triple de ce que nous engageons au titre des impôts directs.

Messieurs les Directeurs Généraux des services des impôts, « le Ministre des Finances et du Budget par ma voix attend, que vous soyez plus imaginatifs, à la recherche constante de l’efficience, car il est impensable que des gisements énormes et inexploités comme la TVA ne constituent pas une préoccupation majeure pour la Direction Générale des Impôts. La plus haute autorité du Ministère des Finances et du Budget vous demande de changer profondément et radicalement dans vos méthodes car il n’y a plus d’espace pour l’à peu près, pour l’approximatif et pour cela, la Direction Générale des Impôts se doit de rétablir le corps et l’esprit du corps de métier en passant par une purge si nécessaire. Il n’y aura un délai de grâce a dit le Ministre, il faut se mettre immédiatement au travail, car on est jugé semaine après semaine. Parmi les actions à mener par la Direction Générale des Impôts, il y a la modernisation des procédures et des procédés par l’informatisation de l’ensemble du système de collecte des impôts. »

Pour le Directeur Général des Impôts entrant Monsieur OUMAR ARDJA, il remercie son Excellente Monsieur IDRISS DEBY ITNO, Président de la République Chef l’Etat, Chef du Gouvernement, Président du conseil des Ministre pour la confiance placé en sa modeste personne. Nous remercions le Ministre des Finances et du Budget pour la proposition faites. Il ajoute que le pays traverse une crise de trésorerie sans précèdent depuis 2016. De  toute les manières, nous sommes caractérisés par un optimisme qui nous pousse à croire de faire l’impossible pour effacer cette  crise et relancer l’économie nationale afin de reprendre toutes les chantiers pour le décollage de notre pays. Le Directeur entrant demande par ailleurs à ses collaborateurs et collègues à plus d’acidités, des responsabilités, de dévouement et de l’ardeur afin de mobiliser d’avantage les ressources nécessaires pour relance de notre économie.

Lu 270 fois Dernière modification le mercredi, 13 mars 2019 15:02

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family