wrapper

Flash d'informations

mercredi, 15 juillet 2020 18:14

LANCEMENT OFFICIEL DU FONDS POUR L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Le Ministre des Finances et du Budget Monsieur TAHIR HAMID NGUILIN a procédé à la signature de convention de partenariat avec les banques locales et lancé officiellement le « Fonds pour l’entrepreneuriat des Jeunes » le samedi 11 juillet 2020 à l’Hôtel Radisson Blu de Ndjamena.

 

Le Maréchal du Tchad, Idriss DEBY ITNO, Président de la République, Chef de L’État, a annoncé dans son adresse à la nation le  14 avril 2020 le parachèvement de la mise en place du Fonds pour l’entrepreneuriat des jeunes en accord avec les banques tchadiennes pour un montant de 30 milliardsFCFA.  48 heures après cette annonce, L’APEC a signé avec le Ministre des Finances et du Budget, un document (Term-Sheet) définissant les grandes lignes de ce que sera ce mécanisme d’octroi de prêt aux jeunes entrepreneurs tchadiens avec une garantie partielle de l’État de 70%.

 

L’objectif visé est de lutter contre les disparités socio-économiques, mais aussi de réduire le taux de chômage des jeunes.

Le Président de l’Association Professionnelle des Établissements de Crédit BICHARA BRAHIM KOSSI souligne que l’instrument dont nous signons aujourd’hui, marque le début de la phase opérationnelle, à savoir le programme de financement de l’entrepreneuriat des jeunes, vient conforter cette politique de partenariat voulue par les deux parties.

Les banques, pour leur part ont pris le parti de continuer à jouer le rôle qui est attendu d’elles en dépit de la conjoncture. Elles ont ainsi, depuis le mois de mars, dès l’annonce de l’apparition de la pandémie au coronavirus pris quelques engagements qu’elles ont tenus tant au regard de leurs créances sur la clientèle qu’en termes de disponibilité et d’offre de services.

Selon le Président de l’APEC, l’entrepreneuriat des jeunes est une activité traditionnellement très risquée, Mais nous avons bon espoir que les engagements pris par l’Etat et les banques dans le cadre de cet accord cadre permettront de limiter les risques. 

Le Président de l’APEC ajoute que « les jeunes porteurs de projets pourront bénéficier dorénavant de plus de flexibilité pour ce qui est de l’accès aux sources de financement de la part de nos banques. Cela ne veut pas dire que les acteurs du secteur bancaire « jetteront l’argent par les fenêtres », mais qu’ils feront preuve de meilleures dispositions vis-à-vis des opérateurs de petite taille, dont le rôle dans le tissu économique est indéniable ».  

 

Il finit son allocution en ce terme « Nous devrions donc, nous unir pour soutenir cette initiative. Le Tchad réalisera son plein potentiel lorsque ses jeunes se seront pleinement émancipés sur le plan économique ».

 

Le Ministre des Finances et du Budget TAHIR HAMID NGUILIN se réjouit de la concrétisation de la promesse du Maréchal du Tchad en ce  terme : « Nous sommes réunis ce jour-ci pour célébrer notre jeunesse, matérialiser et opérationnaliser une des plus importantes promesses du maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, à l’ endroit de notre jeunesse et de la nation toute entière » 

Selon le ministre pour être éligible, les projets des jeunes doivent se conformer aux dispositions de la loi  N005/PR/MFB/2020 du 26 Mai 2020, portant création du fonds de l’entrepreneuriat des jeunes. Les projets seront finances à 100% par les banques avec une garantie de l’état  de 70%. « En ce qui concerne les ressources  fonds, celles-ci proviendront essentiellement des subventions de l’état, de l’affectation d’une partie des ressources des organismes, agences et autres fonds en faveur des jeunes tels que L’ONAPE, ONAJES etc. » justifie le ministre.  `

 

Les conditions d’accès aux prêts, les types de projets éligibles, les secteurs à financer ainsi que le quantum des financements à accorder sont déterminés à la fin de chaque année, pour le compte de l’année à venir, par un Décret pris sur proposition du Ministre en charge des Finances. Pour l’exercice que nous lançons aujourd’hui, toutes ces conditions sont définies dans le Décret N°1408/PR/MFB/2020 du 30 juin 2020. Ainsi pour cette année les secteurs à financer sont l’agriculture, la sylviculture, l’élevage, la pêche, l’agro-alimentaire, l’agro-industrie, les PME et PMI opérant dans les secteurs de l’énergie, des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’eau, de la santé, la formation et l’artisanat. 

Aussi, pour promouvoir la solidarité entre les genres, les territoires et le nécessaire soutien à la décentralisation des activités économiques, une fraction des prêts est à allouer aux jeunes de chaque province (au moins 30% des prêts sont à accorder aux jeunes filles et femmes et au moins 1% par province, avec un plafond de 8% par province ; la ville de N’Djaména pouvant bénéficier jusqu’à 50% des prêts).

Les prêts seront accordés à des taux très attractifs, 50% moins cher que les taux généralement facturés aux PME. Le taux d’intérêt cible sera d’environ 6, 25% maximum.

 

Pour promouvoir la solidarité entre les genres, les territoires et le nécessaire soutien à la décentralisation des activités économiques, une fraction des prêts est à allouer aux jeunes de chaque province au moins 30% des prêts sont à accorder aux jeunes filles et femmes et au moins 1% par province, avec un plafond de 8% par province.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu 714 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

A propos du Ministère

Le Ministère des Finances et du Budget de la République du Tchad

Galéries

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family