wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
mercredi, 25 janvier 2017 09:08

Mme HABIBA SAHOULBA, Secrétaire d’Etat aux Finances au Budget procède au lancement officiel des activités de la Société Al-Amana pour le Financement et l’Investissement Islamique (SAFI)

Écrit par
Évaluer cet élément
(7 Votes)

La Ministre, Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget, Madame Habiba SAHOULBA GONTCHOME a procédé officiellement au lancement  des activités de la Société SAFI, le 18 janvier.

Cette cérémonie était placée sous le patronage du Ministère des Finances et du Budget (MFB) et a vu la participation de plusieurs illustres personnalités.

Prenant la parole à cette occasion, le Président du Conseil d’Administration (PCA) de SAFI, Monsieur FARIS MOUSSA, a indiqué que c’était un jour historique pour la Finance Islamique en Afrique Centrale et plus particulièrement au Tchad, SAFI est la toute première institution de micro finance Islamique dans la sous-région.

SAFI se veut un puissant instrument de microfinance souple et une réponse diligente aux contraintes spécifiques d’accès aux services financiers des populations les plus vulnérables notamment les pauvres, les femmes et les jeunes. Car, l’accès aux services financiers est une condition sine qua non à la réalisation des bons nombres d’autres politiques publiques telle que  la lutte contre la pauvreté, la création d’emploi, la promotion de la croissance et le développement.

Le recours à ces mécanismes qu’offre SAFI se justifie prioritairement par des visées d’ordre Social dont le fondement est d’offrir aux populations, les opportunités nécessaires au développement, en valorisant les initiatives porteuses de croissance qui contribueront à procurer des conditions d’une vie digne et décente.

Le PCA de SAFI a terminé ces propos par un vibrant appel aux opérateurs économiques privés et publics ainsi qu’aux acteurs financiers du Tchad de se joindre à SAFI pour une synergie d’actions pour la réussite de cette expérience.

Pour la Ministre, Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget, Madame Habiba SAHOULBA GONTCHOME, le Gouvernement de la République du Tchad compte s’appuyer sur la Finance Islamique pour réaliser son programme économique et Social, en complément au financement classique qui demeure la norme au niveau international.

Il s’agira donc d’élargir les opportunités  économiques pour les femmes, les jeunes, les contrées les plus fragiles du Tchad ainsi que d’accompagner les régions dans la mise en place des programmes de protection sociale. Il sera donc question de tourner davantage vers une économie inclusive assurant des emplois durables, une meilleure productivité et une plus grande cohésion sociale.

 Cette dynamique ne peut être assuré qu’avec la Finance Islamique, car elle demeure l’une des solutions majeures au développement du monde et en particulier de notre pays.

 La Ministre, Secrétaire d’Etat Madame Habiba SAHOULBA GONTCHOME de conclure que le Président  de la République Son Excellence IDRISS DEBY ITNO a placé son quinquennat sur le développement rural, la promotion de la femme et de la jeunesse. C’est pourquoi la réalisation de ce programme politique ne peut être effective que grâce à une politique de microfinance dynamique, enthousiaste et professionnelle a-t-elle ajouté.

Lu 6723 fois Dernière modification le mercredi, 25 janvier 2017 09:26

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family