wrapper

Flash d'informations

mardi, 05 décembre 2017 10:27

5ème Conférence du Forum de Paris

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Secrétaire Général du Ministère des Finances et du Budget Monsieur ABDOULAYE BARH BACHAR a pris part à la 5e Conférence du Forum de Paris qui s’est déroulée le 16 Novembre 2017 à Paris.

Organisée par le Ministère français de l’Economie et des Finances , le Forum de Paris rassemble tous les pays souverains, créanciers ou débiteurs, qui désirent échanger et partager

leurs expériences et leurs visions sur les questions de Dette souveraine. Il est axé autour de quatre (04) thèmes principaux à savoir :

  • Les Nouvelles Tendances dans le paysage de la Dette Souveraine ;
  • Les enjeux de l’assistance technique dans la gestion des Finances Publiques ;
  • Les enjeux et les opportunités des obligations vertes émises par les Etats ;
  • L’impact des chocs externes sur la soutenabilité de la Dette des pays en développement. 

Invité en qualité d’intervenant principal le Secrétaire Général du Ministère des Finances et du Budget a fait une présentation sur le thème : Renforcement de l’efficacité de l’appui technique des partenaires au développement du Tchad dans la gestion des finances publiques. De ce thème il dégage quatre (04) sous titres il s’agit de :

  • Contexte sur l’évolution récente des finances publiques ;
  •  Evolution des finances publiques et la soutenabilité de la dette ;
  • Assistances techniques des PTF dans la gestion des finances publiques ;
  •  Perspectives pour renforcer l’efficacité de l’assistance technique.

S’agissant de l’évolution récente des Finances Publiques au Tchad, Monsieur Abdoulaye Barh  Bachar relate que la gestion récente des finances publiques, est marquée par la baisse de ressources de l’Etat due à la chute du cours de pétrole et la pression sécuritaire dans la sous-région. Ces déséquilibres macro-économiques sont apparus au niveau interne à travers des déficits budgétaires de plus en plus préoccupants, faiblesse de la croissance économique et externe par un déficit structurel du compte courant et un épuisement de réserves de change. En plus, cette situation a conduit le Gouvernement à recourir de plus en plus vers l’endettement pour financer son déficit budgétaire ce qui n’est pas sans conséquence sur le niveau d’endettement publique. N’eut été l’assistance technique et financière des partenaires au développement regroupé au sein du Comité des partenaires techniques et financiers (PTF) et la volonté du Gouvernement à reformer la gestion des finances publiques à travers une coordination des actions de ces partenaires au développement, la gestion de cette crise que traverse le pays sera encore plus complexe. Pour lui, l’assistance technique des PTF dans la gestion des Finances publiques dans le cadre de la refonte du Cadre harmonisé de gestion des finances publiques de la CEMAC consistait à la Capitalisation des expériences et de bonnes pratiques dans la gestion des finances publiques. Dans la période de 2000 à 2005, le Gouvernement du Tchad a essayé de canaliser les assistances techniques en matière des finances publiques à travers le Projet de Gestion de l’Economie à l’Ere Pétrolière (GEEP). De 2007 à 2016 à travers le Plan d’Action pour la Modernisation de la gestion des Finances Publiques (PAMFIP) qui a démarré en 2007 pour un montant d’environ 49,7 millions de Dollars, et financé à hauteur de 60% par les PTF (BAD, BM, Coopération française, les Etats Unis d’Amérique, FMI, PNUD, Union Européenne…). La récente crise que connaît le pays a mis en évidence les faiblesses de notre système de gestion des finances  publiques, les résultats de ces différents projets d’amélioration et de modernisation des finances publiques étaient mitigés. L’accompagnement des PTF (FMI, BM, EU, le système des Nations Unions, etc.) dans l’élaboration du Plan National de Développement (PND) 2017-2021 ainsi qu’à l’organisation de la table ronde de Paris pour le financement du PND  2017- 2021, est une réussite.

Pour les perspectives de renforcement d’efficacité de l’assistance technique le Secrétaire Général du Ministère des Finances souligne que le Gouvernement espère sortir le pays rapidement de la crise qu’il subit depuis 2014 à travers une bonne gestion des finances publiques. De ce fait, plusieurs actions sont en cours. Il s’agit entre autres:

  •  Évaluation PEFA pour mieux poser le diagnostic de la gestion des finances publiques pour la période 2014 à 2016 avec un appui de l’Union Européenne;
  •  Élaboration d’un plan stratégique pour l’amélioration et la modernisation de la gestion des finances publiques issu de l’évaluation PEFA et conforme aux actions PND 2017- 2021;
  •  Mise en place d’une structure nationale chargée de la mise en oeuvre du plan stratégique et du suivi des assistances techniques ainsi que leurs recommandations;
  •  Audit des arriérés intérieurs avec un appui de la BAD;
  •  Restructuration/rééchelonnement de la Dette Commerciale y compris celle vis-à-vis de Glenncore ;
  •  Suspension au recours aux prêts extérieurs non concessionnels et Garantie des prêts extérieurs non concessionnels.
Lu 542 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family