wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
Réformes

Réformes (17)

Le comité de pilotage ad hoc du projet de Mobilisation et Gestion des Ressources Intérieures (PMGRI) créé par l’arrêté No181 du 06 Juillet 2018, a tenu sa première séance de travail dans la salle de réunion du Ministère des Finances et du Budget le jeudi 18 Octobre 2018,

Ces travaux se sont déroulés sous la présidence du Directeur Général du Ministère des Finances et du Budget  Monsieur  MAHAMAT SENOUSSI ZAKARIA, par ailleurs président dudit comité.

Deux points ont été inscrits à l’ordre du jour,  prise de contact et la présentation du projet PMGRI.

Le Président du Comité ad hoc ouvrant les travaux a présenté brièvement à tous les membres,  les attributions du comité. Il s’agit en claire pour le comité de faciliter la soutenabilité et l’intégration des activités du projet au sein des ministères, départements et organismes concernés.

Le comité  est responsable de la planification stratégique globale et de l’élaboration du programme global, de la coordination à l’échelle du projet afin d’assurer le lien entre les activités interdépendantes et du suivi des progrès. A cet effet, le Comité de pilotage ad hoc aura pour missions spécifiques :

· D’assurer la cohérence et les synergies dans les interventions de politique liées au projet ;

· De promouvoir une coordination et une communication efficace entre les divers organismes, ministères et départements au niveau macroéconomique et au niveau du projet ;

· De fournir une orientation stratégique et fixer des priorités pour la mise en œuvre du projet ;

· D’Examiner les progrès  du projet dans l’atteinte des objectifs et des indicateurs de résultats ;

· D’Approuver le manuel d’exécution du projet et les changements subséquents ;

· D’Approuver chaque année le plan de travail et budget annuel du projet ainsi que les plans de passation des marchés et de formation soumis par les bénéficiaires.

 Et enfin approuver les comptes et les rapports d’audit.

Après la présentation des attributions du comité suivi des échanges autour de la constitution du comité. Le Coordonnateur du PAMFIP a présenté le projet qui démarrera début novembre 2018 et durera 5 ans.

 

 

 

 

Le Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget Monsieur ALLALI MAHAMAT ABAKAR    a présidé la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la 5ème promotion de l’Institut de l’Economie et des Finances (IEF) Pôle Régionale de Libreville, le 27 juin 2018 dans la salle de réunion du Ministère des Finances et du Budget.

Le Secrétaire d’Etat aux Finances et aux Budget monsieur ALALI MAHAMAT ABAKAR qui présidait la cérémonie en présence des Directeurs Généraux du ministère et les familles des récipiendaires a dans sa missive adressée pour la circonstance  exhorté les agents du Ministère des Finances et du Budget à emboiter le pas à ces futurs collaborateurs afin de renforcer les capacités du département pour une gestion rigoureuse des finances publiques , transparentes, efficaces, efficiente et conforme aux standards internationaux. 

 Le secrétaire d’Etat n’a pas manqué de prodiguer des sages conseils aux lauréats de la 5ème promotion. Car ces diplômes ont été obtenus suite à des durs labeurs et qu’il faut mettre à profit pour que notre pays en bénéficie ;  surtout dans la situation actuelle ou notre pays traverse une grave crise économique et financière qui perdure. Nous comptons sur vous et le pays compte sur vous a-t-il conclut.

 

 

 

mardi, 05 décembre 2017 10:27

5ème Conférence du Forum de Paris

Écrit par

Le Secrétaire Général du Ministère des Finances et du Budget Monsieur ABDOULAYE BARH BACHAR a pris part à la 5e Conférence du Forum de Paris qui s’est déroulée le 16 Novembre 2017 à Paris.

Le Ministre des Finances et du Budget Christian Georges DIGUIMBAYE, le Ministre de l’Education Nationale et de la Promotion Civique Ahmat Khazali Acyl et le représentant de l’Unicef au Tchad  Philippe Barragne-Bigot ont lancé officiellement le 17 novembre 2017 le projet

Le Directeur Général Adjoint du Budget IDRISS IBRAHIM MAHAMAT ITNO a présidé la réunion de restitution de la  mission  AFRITAC Centre du Fonds Monétaire International, qui a séjourné à Ndjamena du   16 au 27 Octobre  2017.

Le 19 juillet 2017,  le Ministre des Finances et du Budget Monsieur CHRISTIAN GEORGES DIGUIMBAYE a ouvert    les travaux du forum de la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale à l’Hôtel Hilton de N’djamena.

La Secrétaire d’Etat Madame BANATA TCHALE SOW a officiellement présidé le  lancement de l’atelier de la mission d’évaluation de la performance de la gestion des Finances publiques selon la méthodologie PEFA au Tchad à l’Hôtel la Résidence le 17 Juillet 2017.

Une  mission d’appui à la modernisation des systèmes d’information dans le cadre de la feuille de route régionale et du plan stratégique informatique pour la modernisation des systèmes d’information financière de l’Etat au Tchad conduit par M. Serge RAMANGALAHY,

La secrétaire d’État aux Finances et au Budget Mme BANATA TCHALE SOW et les cadres du Ministère des Finances  et du Budget, ont pris part à la plénière de l’Assemblée Nationale

Sur convocation de son Excellence Pacôme  MOUBELET BOUBEYA, Ministre d’Etat, Ministre des affaires Etrangères, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale chargé des Gabonais de l’Etranger. Le conseil des Ministres de la CEEAC a tenu à Libreville au Gabon les 28 et 29 Avril 2017, sa 7ème session Extraordinaire.

Ont pris part aux travaux les Ministres et les chefs de délégations des Etats membres.

La Délégation tchadienne est composée de :

M. Mahamat HAMID KOUA, Ministre du développement Industriel, Commercial et de la Promotion du Secteur Privé ;

Mme Banata TCHALET SOW, Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget ;

Mme Mahamat A. DOUTOUM née Dr HAOUA  BRAHIM, Directrice Générale du Commerce, point focal de la CEEAC au titre du Ministère en charge du Commerce ;

 M. MONOTAYEM SOU Inspecteur des Douanes, point focal de la CEEAC au titre des Finances et

M. BRAHIM ADOUM Directeur de l’Intégration au titre du Ministère des Affaires Etrangère, de l’Intégration et de la Coopération Internationale.

Au cours de ces travaux, l’accent a été mis sur la nécessité d’accélérer le processus de la reforme. Ainsi, quatre points ont été adoptés. Il s’agit de :

· La reforme institutionnelle de la CEEAC ;

· La  Zone de libre Echange ;

· Les questions budgétaires  et financières et

· Une communication de la République Démocratique du Congo.

En ce qui concerne la reforme institutionnelle de la CEEAC,  le conseil a convenu de soumettre à la Très Haute attention du Président en Exercice, un projet de décision portant création, organisation et fonctionnement du comité de pilotage et ses mécanismes de fonctionnement. Les Ministres ont insisté sur la nécessité de se conformer à la feuille de route élaborée aux fins d’accélérer le processus de reforme de la CEEAC et a adopté à cet effet, un budget opérationnel de l’ordre de un milliard neuf cent vingt millions sept cent deux milles (1.920.702.000 FCFA).

Pour ce qui est de la  Zone de libre Echange, le conseil a pris note de l’état d’avancement de la mise en œuvre et exhorte les Etats membres qui ne l’ont pas encore fait, a redoubler  d’efforts et à accélérer les procédures pour l’insertion du Tarif Préférentiel de la CEEAC(TP/CEEAC) dans leurs lois de finances, accélérer la mise en place du mécanisme de financement autonome (CCI), et de comités nationaux d’agrément des produits industriels au TP/CEEAC, afin que la ZLE de la CEEAC soit effective au plus tard, au 31 décembre 2017.

S’agissant des questions budgétaires  et financières, le conseil a pris acte du Rapport de la Commission Consultative sur les projets de programme d’action et du budget général de la CEEAC au titre de l’année en cours et, tenant compte de l’impossibilité de recourir à la pratique du 12ème provisoire qui ne court qu’au premier trimestre de l’année et dans le souci de doter le secrétariat général de la CEEAC des moyens nécessaires à son fonctionnement.

Enfin, à la demande de son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président en exercice de la CEEAC, le conseil a suivi une communication sur la situation politique en République Démocratique du Congo.

Au cours de ces assises quelques recommandations ont été formulées :

Accélérer urgemment les procédures pour l’insertion du Tarif Préférentiel de la CEEAC (TP/CEEAC) dans la loi de finances ;

Accélérer la mise en place du comité national d’agrément des produits industriels au TP/CEEAC, afin que la ZLE soit effective au plus tard, au 31 Décembre 2017.

Page 1 sur 2
Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family