wrapper

Flash d'informations

vendredi, 28 août 2020 06:43

ADOPTION DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2020 PAR L’ASSEMBLEE NATIONALE PAR 155 VOIX POUR, ZERO CONTRE ET ZERO ABSTENTION

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le projet de loi de finances rectificative présenté au conseil des ministres le 3 Août 2020 par le Ministre des Finances et du Budget, Monsieur TAHIR HAMID NGUILIN, a été adopté le mardi, 25 Août 2020 par les députés, par 155 voix pour au Palais de la démocratie.

Les raisons qui ont concouru à la révision de la loi de finances initiales qui a été promulguée le 31 Décembre 2019 se justifient par la survenance brusque et dramatique du Covid 19 et de ses conséquences socio-économiques, la chute du cours des matières premières, notamment du pétrole, la rupture de la chaine logistique mondiale, la lutte contre la secte Boko Haram et le maintien de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. L’adoption du texte a été précédée de débat. Le ministre des Finances et du Budget, TAHIR HAMID NGUILIN, a apporté plusieurs précisions et répondre aux interrogations des députés.

Les recettes budgétaires passent de 1.209 milliards FCFA à 1.136 milliards FCFA alors que les dépenses passent de 1052 milliards FCFA à 1196 milliards FCFA avec un déficit budgétaire de 60

milliards 252 millions FCFA.

Selon le Ministre des Finances et du Budget, l’objectif de ce projet de loi rectificatif est notamment de réviser en baisse les prévisions des recettes et particulièrement celles pétrolières en raison principalement de la chute libre des cours du Brent, la dépréciation du taux de change du dollars US, la légère baisse de la production d’une part et l’application des me- sures gouvernementales instruites par le Maréchal du Tchad sur certaines activités économiques d’autre part.

Ensuite de réévaluer en hausse de 30,550 milliards de FCFA, l’enveloppe budgétaire destinée à la couverture des dépenses de personnel en raison de l’application du protocole d’accord conclu entre les syndicats et le Gouvernement ainsi que le recrutement de 1.638 agents pour le compte du Ministère de la Santé publique en vue d’impulser la lutte contre la COVID19.

Aussi, de réviser également en hausse de 48 milliards de FCFA les crédits budgétaires au titre de transferts et subventions afin de permettre au Gouvernement d’orienter des ressources publiques en priorité à la lutte contre la pandémie de la COVID-19 dans plusieurs domaines. En fin, d’augmenter de 65,054 milliards de FCFA l' enveloppe budgétaire destinée à la couverture des dépenses d’investissements dont 10 milliards de FCFA sur ressources propres et 55 milliards de FCFA sur financements extérieurs.

Il faut noter que, les projections de la loi de finances rectificative sont faites sur la base des nouveaux contextes internationaux et nationaux, de l’insécurité et de la lutte contre la pandémie. Les priorités du gouvernement ont été réorientées. Au regard de ce qui précède, le projet de loi de finances rectificative en recettes et en dépenses s' établit respectivement de 1.136,450 milliards de FCFA à 1.196,703 milliards de FCFA. Il se dégage ainsi un besoin de financement de 60,252 milliards de FCFA à rechercher. Les concours internes et internationaux dans le cadre de la COVID-19 sont intégrés dans le projet de loi de finances rectificative pour une meilleure information de transparence dans le cadre de la gestion des finances publiques.

Lu 222 fois Dernière modification le vendredi, 28 août 2020 06:59

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family