wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
lundi, 13 mars 2017 14:06

Il n’y aura plus de tolérance, en matière des ressources de l’Etat, c’est tolérance zéro déclare le Premier Ministre lors de sa visite à la Douane

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Suite à la réunion hebdomadaire des recettes tenue le 28 février 2017 sous la houlette du Premier Ministre, Chef du Gouvernement PAHIMI PADACKE ALBERT   une visite inopinée a conduit le Premier Ministre Chef du Gouvernement accompagné du Ministre des finances et du budget Christian Georges Diguimbaye, et de la Secrétaire d’Etat aux finances et du budget Madame  Banata Tchalé Sow  aux bureaux des douanes de NGUELI et  à la Douane Mobile de TOUKRA.

Au cours de cette visite, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a passé tour à tour  dans les différents services techniques de Nguéli et de Toukra. A chaque arrêt le Premier Ministre donne des instructions et des orientations  fermes pour  arrêter les dérives qui favorisent les perditions des ressources de l’Etat.

A la fin de la visite le Premier Ministre a souligné que : « cette descente sur le terrain est une descente de routine. Nous n’allons pas rester attendre dans les bureaux, il est de notre responsabilité de venir constater de visu comment les opérations se déroulent sur le terrain. Surtout  dans un contexte  ou la crise pétrolière fait que le Tchad doit compter sur ses ressources hors pétrole pour remplir ses obligations, nous sommes appelé à mobiliser l’ensemble de services des recettes pour que chacun exécute normalement sa missionLe constat que nous avons en matière de douane comme dans d’autres domaines d’ ailleurs, c’est que la crise fait qu’il ya une baisse des importations, une baisse d’activité économique. En même temps, nous devons compenser cette baisse  d’activité économique par la limitation de l’érosion fiscale. Et, j’ai donc passé le message à l’ensemble de services des douanes pour que chacun prenne conscience que l’Etat attend des services publics douaniers, des recettes optimum. Et pour le faire, chacun doit travailler dans l’intérêt et dans l’intérêt exclusif de l’Etat.  A partir  il n’est pas acceptable qu’un franc destiné au trésor public se retrouve ailleurs. Si  un tel cas se répète et qu’on constate, la sanction sera une sanction maximale à commencer au minimum par la radiation de la fonction publique sans compter le volet pénal. Il n’y aura plus de tolérance, en matière des ressources de l’Etat,  c’est tolérance zéro »

 

Lu 5171 fois Dernière modification le lundi, 13 mars 2017 14:11

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family