wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
Douanes

Douanes (17)

Le Directeur Général sortant des Douanes et Droits Indirect Monsieur Djougoune Ahmat Charfadine a dirigé la Direction pendant 4 mois et 15 jours. Le Directeur Général sortant de cette institution a relevé  que ce laps du temps lui a permis de réaliser plusieurs actions entre autres l’informatisation du bureau et poste avancé, la bancarisation de 29 bureaux et la redynamisation du secteur mobile pour contrecarrer les fraudeurs.

Selon Djougoune Ahmat Charfadine  du 05 janvier au 16 mai 2018 la direction des Douanes  a fait des recettes qui s’élève  à environ  50 milliards Francs CFA. C’est un record a-t-il ajouté.

Le nouveau Directeur Général des Douanes ELHADJ Bourkou Dédé a  d’abord remercié le chef de l’Etat pour la confiance placée à sa modeste personne. Nous allons nous attelé  à redorer le blason a déclaré le Directeur Général et demande aux collaborateurs de changer de comportement et faire mobiliser plus des recettes. Le temps est aux actes et non aux paroles a fait savoir le nouveau Directeur.

Le Directeur Général du Ministère  MAHAMATSENOUSSI ZAKARIA de son coté a saluer le travaille abattu par le Directeur Général sortant  et demande au nouveau de faire davantage. Pour lui le mot d’ordre du Ministère des Finances est la mobilisation des ressources.

 

La 62ème Session Ordinaire du Conseil d’Administration de l’Ecole Inter-états des Douanes de la CEMAC s’est tenue le 19 mars  2018 ici à Ndjamena. Cette session a permis aux participants de réfléchir sur les voies et moyens pour la reprise des cours après cinq années de perturbation.

Le Conseil s’est réuni à huis clos, pour débattre de plusieurs sujets inscrits à l’ordre du jour notamment de la délocalisation provisoire du siège de l’Ecole de Bangui à Bata en Guinée Equatoriale. Cependant, la décision de transférer le siège de cette institution, est programmée pour être examinée lors du prochain Conseil d’Administration Extraordinaire prévu dans un mois justement à Bata. L’examen et l’adoption du programme d’activités ainsi que le projet de budget de l’exercice 2018, figurent également sur le registre des sujets à débattre pendant cette session. Le Conseil a suivi avec une attention particulière, la présentation des différents points, concernant le bilan des activités des deux années passées. La session a fait observer que la gestion des ressources allouées à l’Ecole est catastrophique.

Entre autres les difficultés précisément relevées par les membres du Conseil d’Administration, la masse salariale et des indemnités perçues par le personnel et les missions effectuées par les responsables. Cette charge représente approximativement 80 % du budget annuel.

 Se prononçant sur les rapports produits, le Président du Conseil d’Administration, MAHAMAT SENOUSSI ZAKARIA a tout d’abord apprécié le travail soumis au Conseil. Mais il a souligné avec regret, les différents points ayant freiné le bon fonctionnement de cette Ecole communautaire pour laquelle d’énormes efforts sont réalisés a t-il précisé. Les Chefs d’Etats des pays membres, s’emploient pour la survie de cette Ecole a renchérit, la Vice- Présidente de la Commission de la CEMAC qui a demandé aux responsables de l’Ecole d’abandonner les mauvaises pratiques. Le Directeur Général de l’Ecole, PELAYO NDONG OWONO ABANG et son staff, ont été instruits par le conseil, afin de consentir plus de sacrifices pour redonner à cette structure de formation en douane dans la zone CEMAC, ses lettres de noblesse.

Il faut noter que c’est depuis cinq ans que les cours ont été suspendus à cause de l’insécurité  en RCA où se trouve le siège de l’Ecole Inter-Etats des Douanes de la CEMAC.

 

 

Une délégation des douanes tchadiennes conduite par le Directeur Général Adjoint des Douanes Monsieur MAHAMAT SENOUSSI ZAKARIA, s’est rendue au  Cameroun pour une visite de travail avec la Douane camerounaise.

Cette visite de travail est focalisée sur la finalisation de l’accord relatif à l’assistance administrative mutuelle entre les douanes tchadiennes et les douanes camerounaises en matière de sécurisation du transit.

En effet, la délégation tchadienne a eu des séances de travail avec les responsables de la de la Division Information, de NEXUS, le ChecK-point de Yassa et de Guichet Centrafricain de dédouanement avancé.

Lors de ces travaux la délégation a pu s’imprégner du fonctionnement des infrastructures et des unités pour capitaliser cette expérience afin de la transposer dans l’accord pour  une meilleure mise en œuvre.

 En fin un accord a été signé par les deux parties concernant l’implantation d’une antenne des Douanes tchadiennes au port de douala. A cet effet, dans le souci de poursuivre l’interconnexion des deux systèmes d’information, une mission d’assistance technique de la Douane camerounaise, séjournera très prochainement au Tchad.

 

A l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale des Douanes, qu’il me soit permis de formuler à l’endroit de vous tous ici présent, ainsi qu’à vos familles respectives mes vœux les meilleurs pour l’année 2018. Que 2018 soit une année, de paix, santé et de prospérité pour notre pays. Qu’elle soit une année de pleine réalisation des objectifs fixés : zéro déperdition des recettes au niveau des régies financières et notamment de services des douanes, une année de lutte contre toutes formes de corruption et une année de coopération effective avec nos opérateurs économiques pour garantir les procédures douanières afin de faciliter le commerce. Mesdames, Messieurs ; La Journée Mondiale des Douanes est une occasion annuelle pour les douanes du monde entier d’engager des échanges avec les partenaires publics et privés autour d’un thème retenu par l’Organisation mondiale de Douanes (OMD). Cette année, l’OMD a retenu comme thème : « la Promotion d’un Environnement Commercial sûr au service d’un Développement Economique ». Il s’agit notamment pour l’administration des douanes et ses partenaires du mutualiser leurs efforts dans un domaine devenu un élément incontournable du processus de modernisation en matière de gestion des trafics, de simplification de commerce international et de la sécurisation du chaine logistique. En outre, la promotion d’un environnement sûr peut engager la douane sur la voie de nouveau succès tant en matière de contrôle que de facilitation en la permettant notamment d’améliorer ses mécanismes de gestion des risques pour une meilleure détection des irrégularités des envois illicites, des mouvements suspects des flux financiers. Il n’en demeure pas aussi moins de la consolidation de la mesure de performance afin d’améliorer les pratiques et l’éthique douanières dans le cadre de performance. En revanche, ce slogan adossé aux missions régaliennes de la douane doit soutenir les réformes entreprise par le Ministère des Finances et du Budget dans le cadre de la célérité du trafic, de la suppression des entraves liées à la circulation des marchandises et des moyens de transport toutes choses contribuant au tant que faire ce peu à la sécurisation des recettes. C’est aussi l’occasion de rappeler comment les douanes contribuent à assurer la sécurité et la prospérité de nos collectivités comme par exemple en luttant contre le trafic de drogue la contrefaçon, la lutte contre le terrorisme et les crimes organisés. Le thème de cette année est, il faut le rappeler une fois de plus: «la promotion d’un environnement Commercial sûr au service du Développement ». Ce thème interpelle les opérateurs économiques et les douaniers. Chers agents des Douanes, En favorisant un environnement des affaires, vous encouragez nos partenaires à investir. Ce qui générera des emplois et participera certainement au développement économique du Pays. C’est pourquoi, je vous invite et vous exhorte à vous mettre résolument au travail. Nul n’ignore la crise profonde que traverse notre pays. Je sais que vous pouvez vous investir mieux encore que ce que vous faites actuellement pour canaliser toutes les recettes dans la caisse de l’Etat. Le slogan zéro déperdition est recettes ne sera pas une ithiopie mais une réalité. La douane est un métier noble si vous preniez conscience. La situation ne se prête pas à la corruption ni à la concussion au détriment du Trésor Public. A cet effet, remettez vous résolument au travail, placez au cœur de votre métier ce slogan et le Gouvernement vous accompagnera dans vos tâches à travers des distinctions honorifiques et autres encouragements. Chers opérateurs économiques et partenaires ; Par environnement commercial sûr, le Gouvernement entend offrir un cadre sécurisé, juste et durable vous permettant ainsi d’élargir vos activités et favoriser votre participation au commerce international. Ce cadre vous encouragera en outre à innover, à générer de l’emploi, à investir dans les ressources humaines stimulant par la même la croissance économique et en améliorant le niveau de vie. Je vous souhaite bonne et heureuse Journée Mondiale des Douanes « Edition 2018.

Le Ministre des Finances et du Budget  Dr ABDOULAYE SABRE FADOUL accompagné de son staff a visité la Brigade Mobile des Douanes du Chari-Baguirmi situé à Toukra dans le 9ème  Arrondissement le samedi 30 décembre 2017. Au cours de cette visite, le Ministre ABDOULAYE SABRE FADOUL a assisté à la  présentation des marchandises saisies par cette brigade. Au total 15 687 sacs ont été présentés au Ministre des Finances et du Budget qui   se réjouis du travail abattu par les services de la douane. Selon lui, la fraude tue notre économie, la fraude tue nos industries, la fraude dessèche le trésor public, la fraude contribue à dégrader nos routes donc les conséquences sont énormes pour notre pays. Et, là en l’occurrence c’est d’autant plus grave qu’il s’agirait de ce qu’on appelle une fraude documentaire c'est-à-dire des marchandises qui ont été déclarées mais seulement à moitié. Donc, cela veut dire que y’a eu de la complicité au sein même de la douane, au lieu de 15 687  sacs de ciment, y a seulement 8000 sacs qui ont été déclarés et c’est extrêmement grave. Puisque c’est grave, nous avons instruit  la Direction Générale de suspendre immédiatement  tous les agents des douanes qui exercent au sein du bureau des douanes, qui a eu à traiter ces marchandises.

A la fin de la visite le Ministre déclare que «  Nous allons diligenter une mission de l’Inspection Générale des Finances qui va établir clairement les responsabilités et les douaniers qui sont impliqués dans cette fraude devront quitter la douane, première chose.   

 Deuxième chose, cette fraude n’aurait pas pu se produire s’il n’y avait pas eu également la complicité active voir déterminante du transitaire. Là également, le Directeur  Général va procéder, à la suspension de l’agrément de ces bureaux de transit et nous engagerons les procédures pour que cet agrément soit définitivement retiré. Pour ce qui est des commerçants, les textes permettent soit de fortement amender les fraudeurs, soit purement et simplement de procéder à la confiscation des marchandises qui sont exposées. Des dispositions sont prises, la direction générale appréciera quant à la suite définitive qui sera donné à ce dossier. »

Lors de la présentation des marchandises frauduleuses, le Directeur Général de la Société de ciment du Tchad a remis trois Toyota tout terrain à la brigade de la Douane Mobile pour lutter contre la Fraude.

 

La salle de conférence de la Direction Générale des Douanes du Cameroun, a servie  de cadre le 26 et 27 octobre 2017 à une concertation bilatérale des Directeurs Généraux des Douanes du Cameroun et du Tchad autour du thème :

Le Secrétaire Général du Ministère des Finances et du Budget Monsieur ABDOULAYE BARH BACHAR, a clôturé l’atelier de formation des agents des Douanes tchadiennes sur le Renseignement,  sur le Réseau Douanier de Lutte contre la Fraude et ses applications.

 Le Secrétaire Général du Ministère des Finances et du Budget ABDOULAYE BARH BACHAR, Représentant le Ministre a ouvert ce jour 23 octobre l’atelier de formation des agents des Douanes tchadiennes sur le Renseignement, sur le Réseau Douanier de Lutte contre la Fraude.

Le Directeur Général de la Douane et des Droits Indirects Monsieur IDRISS ANNOUR ABDELKERIM a présidé le 09 aout la cérémonie d’ouverture du  séminaire d’échange et de réflexion sur la profession des commissaires en Douane et transitaire sur le thème : «  régime de transit et la fraude douanière et ses conséquences ». Cet séminaire est organisé par le syndicat des commissaires en Douane et Transitaires du Tchad.

L’objectif de ce séminaire est de renforcer les capacités et  sensibiliser les membres  du SYCODAT.

En effet, ce séminaire vient à point nommé pour informer et sensibiliser les opérateurs économiques aussi bien que les agents de la Douane sur la problématique de transit et la lutte contre la fraude douanière et ses conséquences. Le Tchad étant un pays enclavé, le transit joue un rôle très important dans l’acheminement de ses marchandises  aussi bien dans l’importation que l’exportation. La facilitation des échanges commerciaux d’une part et la sécurisation des recettes douanières d’autre part.

 

 Pour le président du  SYCODAT Monsieur  MAHAMAT DJIBRINE, malgré la situation économique et financière difficile que traverse le pays le SYCODAT a bien voulu organiser ce séminaire pour aider la Douane à relever les défis de la facilitation et la sécurisation des recettes. Ainsi, ce séminaire permettra de parfaire des connaissances et de préciser certains concepts et de s’adapter à l’évolution des concepts socioprofessionnels.

Nous osons croire qu’au sortir de ce séminaire, les douaniers, les commerçants, les importateurs et les transitaires parleront désormais tous le même langage.

Quant au Directeur Général des Douanes et Droits Indirects Monsieur   IDRISS ANNOUR ABDELKERIM, « cette initiative est salutaire car elle vise à l’amélioration des connaissances et du perfectionnement des membres du SYCODAT, afin d’appuyer le gouvernement dans sa lutte contre la fraude. Pour lui, le thème choisi pour ce séminaire coïncide parfaitement avec les préoccupations de tout temps notamment le renforcement des capacités dans la mise en œuvre de la politique du gouvernement pour la maitrise des recettes douanières et la lutte contre la fraude douanière. »

Et  Ceci doit être une préoccupation pour tout le monde car si les Finances Publiques souffrent dans un pays c’est toute la chaine économique et toutes les entités qui souffrent aussi. Ce n’est pas seulement de la mission de la Douane de se mobiliser pour collecter les recettes et renflouer les caisses de l’Etat, mais c’est aussi le  devoir de tout le monde a-t-il conclut.

 

Page 1 sur 2
Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family