wrapper

Flash d'informations

Actus

Actus (353)

La Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget, Mme NDOLENODJI ALIXE NAIMBAYE a fait une déclaration marquant la fin de la mission du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Économique (FAGACE) le samedi 12 septembre. Cette mission conduite par Mme Emmanuelle MIGAN, Représentante Régionale pour l’Afrique Centrale a séjourné à Ndjamena (Tchad) du 04 au 13 septembre 2020. Elle s’inscrit dans le cadre des journées promotionnelles du FAGACE dans ses Etats membres et vise à renforcer la présence et les interventions de l’Institution de garantie au Tchad.`

La délégation a mené trois activités majeures à savoir :

- les rencontres avec les principaux acteurs au développement économique afin de mieux faire connaître le FAGACE, son rôle et ses mécanismes de fonctionnement ;

- les rencontres bilatérales avec les banques locales ;

- les audiences avec les Autorités tchadiennes.

L’objectif de cette mission étant de s’imprégner des réalités des porteurs de projets et de les initier aux mécanismes d’accès au financement adéquats en lien avec les produits du Fonds.

A cet effet, la délégation a tout d’abord tenu une séance plénière à la BEAC, placée sous le haut parrainage du Ministre des Finances et du Budget, représenté à cette occasion par Mme Ndolenodji Alixe NAIMBAYE, Secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget, le mardi 08 septembre 2020. 

Cette séance qui a porté sur le thème : « le financement de l’économie tchadienne, quel rôle pour le FAGACE » a vu la participation des Autorités politiques, des partenaires techniques et financiers, ainsi que les Responsables du système bancaire et financier tchadien. A cette occasion les modes opératoires du FAGACE ont été présentés et les questions relatives à l’adaptabilité de ses mécanismes d’intervention aux réalités du marché tchadien ont été développées.

Les banques étant au cœur du dispositif de mise en œuvre des Garanties du Fonds, des rencontres bilatérales ont eu lieu notamment avec la BSIC, la BCC, UBA, la CBT, ECOBANK, ORABANK afin de développer des synergies pour impulser le financement des Projets d’investissements productifs. A cet effet des accords de partenariat ont été signés pour marquer le lancement d’une coopération nouvelle et plus fructueuse. Désormais le FAGACE dispose de quatre (4) banques partenaires au Tchad la BSIC, ORABANK, la CBT ainsi que la BCC et le processus de signature se poursuit avec deux (2) autres banques.

Pour renforcer le rôle central du FAGACE dans l’appui au développement du Tchad, la Mission a été reçue en audience par des membres du Gouvernement :

Avec le Ministre des Finances et du Budget, les entretiens ont porté sur la situation du Fonds et ses perspectives pour le Tchad. A l’issue de cette rencontre, un Mémorandum d’entente a été signé entre le FAGACE et le Ministère des Finances et du Budget. A travers cet accord, le FAGACE s’engage à renforcer la coopération avec l’Etat tchadien et les institutions financières locales en vue de faciliter le financement des projets de développement. 

La mission a été reçue également en audience par le Ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale. A cette occasion les entretiens se sont articulées notamment autour de la contribution du FAGACE dans la mise en œuvre du Programme National de Développement (PND) ; 

Les échanges avec le Ministre de l’Energie, ont porté sur le plan d’urgence d’accès à l’électricité 2021-2023 qui nécessite un accompagnement du FAGACE pour la mobilisation de ressources.

Avec le Ministre de la Jeunesse et des Sports, l’audience a concerné le soutien du Fonds au Programme de financement des Jeunes entrepreneurs tchadiens.

La mission a apprécié la participation constructive des partenaires du système bancaire et financier du Tchad, les opérateurs économiques pour leur contribution au succès de la mission.

 

 

 

Après l’acquisition de la première commande des matériels médicaux de lutte contre la pandémie de Covid-19 le 27 juin dernier, le Gouvernement tchadien vient de réceptionner un 2ème lot de matériels médicaux en provenance d’Inde. Le cargo transportant ces matériels médicaux commandés par le gouvernement tchadien pour la lutte contre la pandémie de Covid-19 en provenance d’Inde a atterri dans la nuit du samedi 12 septembre à l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djaména. 

Ces matériels sont constitués entre autres des scanners, des unités de production d’oxygène, des laboratoires de tests mais aussi des pièces de rechange, de maintenance et d’électricité. « Depuis le début de la pandémie, le Gouvernement a pris des mesures importantes en termes de protection, de contrôle et de maîtrise. En même temps, il a été question d’augmenter nos capacités en termes de diagnostic, de prévention, de traitement et de prise en charge de malades. Nous allons continuer à recevoir d’autres matériels mais aussi des techniciens supplémentaires », précise le ministre des finances et du budget Tahir Hamid Nguilin, par ailleurs président du sous-comité finances et commandes de la gestion de crise sanitaire.

Le Gouvernement qui souhaite endiguer cette pandémie a dépêché au Tchad depuis un mois deux citoyens indiens pour l’installation de la première commande de matériels dans les hôpitaux de la capitale. D’après le ministre des finances et du budget, d’autres experts viendront pour la formation du personnel soignant sur l’utilisation et la gestion de ces matériels. « Le gouvernement a pris l’engagement de faire monter en puissance nos structures de santé à la fois en termes de capacité d’accueil, de traitement, de diagnostic, de prévention, de formation du personnel médical et de sa protection. Tant que l’état d’urgence ne sera levé et que la pandémie ne sera pas totalement vaincue dans notre pays, nous allons continuer ce travail », ajoute-t-il.

Selon le secrétaire d’Etat à la santé Dr Djiddi Sougoudi, ces matériels permettront au pays de renforcer son système de santé. « Beaucoup des pays ont de difficultés à contenir la pandémie. Et cela est lié à la riposte à organiser et le diagnostic à rendre fiable et pérenne. Nous avons lancé l’achat de ces appareils avec l’appui des partenaires. Non seulement ces appareils permettront de poser le diagnostic assez rapide et de prendre en charge les patients mais ils nous aideront à circonscrire la pandémie », ajoute-t-il.

Pour lui, si le nombre de cas de contamination est réduit au Tchad, cela est dû à la réponse des autorités. « Les appareils arrivent incessamment. Les réactifs n’ont pas eu de rupture et nous parvenons à résoudre la demande qui est pressente. Une fois la pandémie finie, nous aurons un système de santé bien équipé en termes de matériels, et de disponibilité de l’expertise locale », renchérit le secrétaire d’Etat à la santé.

Le 2ème lot de commande sera installé, outre la ville de N’Djaména, dans 7 autres provinces du pays

 

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family