wrapper

Flash d'informations

Actus

Actus (378)

Le projet de loi de Finances pour l’exercice 2020 soumis à l’examen de l’Assemblée Nationale  avec une croissance attendue de l'économie de 3,4%, les recettes totales (y compris dons) sont évaluées à 1 209.677 milliards de FCFA dont 163,665 milliards de FCFA de dons  en 2020 contre 983,003 milliards de FCFA en 2019 soit une hausse de 23%.Les dépenses totales, y compris les charges d'amortissement de la dette et une épargne minimale de 10 milliards de FCFA au titre de Mécanisme de Lissage des Prix et de la Production Pétrolière,  se chiffrent  à 1326.170 milliards de FCFA en 2020 contre 1106.555 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de I 9.90 %.

Il en résulterait un solde déficitaire de 116.793milliards de FCFA qui sera financé par des appuis extérieurs et des financements bancaires.

 

 Les recettes fiscales hors pétrole évolueraient de 11% passant de 466 milliards à 514.562 milliards de FCFA. Cette bonne performance des régies résulterait de l’instauration d’une retenue à la source de la TVA et à la surtaxe de 15% des importations des opérateurs qui ne sont pas en règle vis-à-vis de l’administration fiscale en vue d'encourager le civisme fiscal. Cette mesure permettra de sécuriser les recettes, d'élargir l'assiette fiscale et de faciliter l'accès aux marchés publics aux entreprises citoyennes.

En 2020, on assiste à un accroissement des dépenses courantes hors intérêts de la dette et salaires de l9%. Elles augmentent de 45. 450 milliards de FCFA passant de 240 milliards de FCFA en 2019 pour s'établir à 285.450 milliards de FCFA en 2020.

 

Par ailleurs, des efforts en matière d'investissements publics sont entrepris pour améliorer le bien-être de nos populations. Ce qui se traduit dans le Budget 2020 par un accroissement des dépenses d'investissements sur ressources propres de l0%, passant de ll8 milliards de FCFA en 2019 à 130 milliards de FCFA en 2020. Ces investissements devront permettre d'accroitre les prestations de services de santé et d'éducation. L'accès à l'eau potable, les transports urbains et ruraux en construisant et équipant des centres de santé et des écoles. Ainsi qu'en renforçant les infrastructures routières. Hydrauliques, agricoles et électrique. C'est ainsi que les secteurs sociaux ont une allocation représentant 40% des crédits d’investissements.

 

Ainsi, dans la continuité des efforts consentis en 2019 pour relancer l’économie. Lutter contre la pauvreté et assurer la quiétude de la population. La LF 2020 s'inscrit résolument dans l'amélioration des conditions de vie de la population. Il pose des jalons essentiels à la restauration d'un climat dc confiance et à l'amélioration du climat des affaires qui constituent un préalable à la diversification de l'économie Tchadienne. En effet, les nouvelles dispositions fiscales mettent en exergue certaines innovations qui permettront de créer les conditions favorables d’une économie numérique.

 

Ce Projet de Loi de Finances (PLF) 2020 est élaboré dans un contexte de consolidation des acquis de la IVème République qui Instaure notamment les valeurs de performance. De redevabilité, de transparence et de bonne gouvernance dans la conduite de l'action publique. Il traduit ainsi les aspirations du peuple tchadien, contenues dans le Plan National de Développement (PND) 2017-202l, qui visent à atteindre les objectifs de développement durable et de « vision 2030 du Tchad que nous voulons », sous la conduite éclairée de son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO, Président de la République Chef de l'Etat, Chef du Gouvernement.

 

L'audit des arriérés et de la dette intérieure du Tchad qui a démarré au début du second semestre de l'exercice 2018 est à sa phase finale. Le cabinet Price Waterhouse Coopers ( PwC) a remis officiellement le rapport de l’audit et le plan d’apurement au Ministre des Finances et du Budget TAHIR HAMID NGUILIN ce jeudi 12 décembre 2019.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Secrétaire d’État aux Finances, du Représentant résident du FMI, du Directeur de l’AFD, du Représentant Résident de la Banque Mondiale et des membres du comité de pilotage de l’audit de la dette. 

Le Ministre des Finances et du Budget en réceptionnant le rapport final et le plan d’apurement a chaleureusement remercié et félicité le Cabinet Price Waterhouse Coopers ainsi que les équipes techniques Tchadiennes pour le travail abattu. Enfin, il a salué les autres partenaires techniques et financier du Tchad (FMI, Banque Mondiale, Union européenne, Agence Française de développement, Banque Africaine de Développement…) pour leurs apports à l’économie tchadienne.

Le Directeur Général Adjoint du Ministère des Finances et du Budget BOURKOU DEDE ELHADJ, représentant le Ministre des Finances et du Budget a présidé ce jeudi 5 décembre 2019 la cérémonie d'inauguration de la nouvelle agence PREMIER BANKING d'Ecobank à Ndjamena. L'agence PREMIER BANKING (VIP) est située sur la rue du colonel Kaffine Chaddalah à côté du Trésor.

Le PREMIER BANKING est conçue pour satisfaire les clients VIP. Il offre divers services comme les agences ordinaires mais destinés aux clients VIP dont les exigences en matière de qualité de services ont entièrement retenu l’attention du Groupe ECOBANK. 

 

 Le Directeur Général d’ECOBANK Tchad Monsieur   ALASSANE SORGO a souligné dans ses propos de circonstance que : « Nous avons dans notre portefeuille plusieurs clients dont les exigences en matière de qualité de services ont entièrement retenu notre attention. Parmi ceux-ci, nous avons nos clients Premier communément appelés clients VIP. Il nous est apparu nécessaire de mettre en place un cadre approprié pour mieux servir nos clients VIP. L’Agence PREMIER BANKING est à juste titre la réponse aux attentes de clients Premier. »

 Monsieur Etienne Konan,  Directeur de la clientèle des particuliers a dans sa présentation  fait mention de la vision du groupe Ecobank qu’est de contribuer au développement économique de l’Afrique.   Dans cette optique, l’agence premier banking prend en compte les comptes numériques dénommés compte Xpress Ecobank et notre code USSD afin de permettre à chaque client majeur de disposer gratuitement d’un compte bancaire à partir de son téléphone.

Le Directeur Général Adjoint du Ministère des Finances et du Budget BOURKOU DEDE ELHADJ relève dans son mot que de nos jours, le rôle que jouent les banques n’est plus à démontrer dans le développement socio-économique d’un pays. 

 Ecobank Tchad est l’une des banques majeures de la place, sinon la première. 

Elle a joué et continue de jouer jusqu’à ce jour un rôle important dans la bancarisation des salaires de fonctionnaires et constitue aujourd’hui un atout indéniable pour notre économie car une économie ne peut jamais prospérer sans un système bancaire adéquat et dynamique.

Par la même occasion, le Directeur Général Adjoint du Ministère lance un appel solennel à l’endroit des autres banques de la place à emboiter le pas à Ecobank afin d’apporter entière satisfaction aux clients quant aux accueils et aux autres services à rendre. 

En plus, le Directeur Général Adjoint du Ministère des Finances et du Budget déclare que : « le Gouvernement du Tchad sous l’impulsion de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Son Excellence IDRISS DEBY ITNOdont le souci premier est de booster les actions des banques afin de favoriser l’inclusion financière de nos populations par l’action selon laquelle chaque travailleur doit avoir un compte bancaire dans l’une des banques de la place ».  A cet effet, les banques se doivent d’évoluer dans leur service à rendre et d’être en mesure de satisfaire les besoins des clients afin de les maintenir voire de les accroitre. 

Pour finir, le Directeur Général Adjoint du Ministère des Finances et du Budget renchérit que pour avoir des clients exigeants impose un cadre approprié pour les servir. L’agence Premier Banking que nous inaugurons ce jour est une réponse aux exigences des clients VIP. C’est pourquoi, j’apprécie à plus forte raison, la vision et l’approche d’Ecobank pour cette réalisation qui honore la ville de N’Djaména dans sa généralité et le 2èmearrondissement en particulier.

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative« amélioration de la qualité de dépenses publiques d’éducation au Tchad par un contrôle citoyen de l’effectivité du personnel enseignant », la Direction des Ressources Humaines du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique et l’Observatoire Tchadien des Finances (OTFiP) du Ministère des Finances et du Budget ont conjointement organisé du 20 au 23 novembre 2019 , un atelier de mise à jour de la base de données du personnel enseignant dans les provinces du Lac et du Logone Oriental. 

L’atelier financé grâce à l’appui du bureau de l’UNICEF TCHAD, a pour objet de faciliter l’actualisation de la base de données des enseignants fonctionnaires du primaire, moyen et secondaire desdits provinces, et permettre son intégration définitive sur la plateforme mobile de contrôle citoyen développé par l’opérateur de téléphonie mobile Tigo et consultable au numéro*707≠. 

Avant la tenue dudit atelier, les équipes techniques de la DRH du MENPC et de l’OTFiP ont au préalable collecter des informations portant sur les matricules , les lieux d’affectation, les écoles, collège et lycées...de l’ensemble des enseignants des deux provinces, et complété ces informations avec les différentes décisions d’affectations et de mutations issues de la 21ème Commission Nationale d’Affecta- tion et de Mutation (CONAM), les affectations et mutations réalisées au niveau des deux délégations régionales et les dernières affectations et mutations faites au niveau de la DRH du MENPC du mois de novembre 2019. 

Pendant les trois(03) jours de travaux, les participants représentant la DRH du MENPC, des deux délégations 

Provinciales de l’Éducation et de la Jeunesse (DPEJ) et ceux de l’OTFIP, ont retraité la liste des enseignants dé- ployés dans les deux provinces, fait le tri des enseignants 

entrants et sortants des deux provinces, et comparé les informations ainsi traitées avec celles de la base de l’OTFIP. Sur la base des données de la DRH, des DPEJ, ils ont pu faire des vérifications et procéder à la confrontation des matricules et lieux d’affectation existant sur la base avec celle de la Solde. 

A l’issu des travaux ce sont des informations relatives à plus de 2.200 enseignants des provinces du Lac et Logone orientale, aussi bien du primaire, du moyen et que du secondaire qui ont été vérifiés par les participants, dans une ambiance de convivialité et d’abnégation et de participation active. La base de données ainsi actualisée va être intégré dans le format de la plateforme mobile pour permettre les signalements. 

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family