wrapper

Flash d'informations

mercredi, 24 août 2016 10:33

40,7 milliards pour dérouler la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive au Tchad

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La  stratégie nationale de l’inclusion financière au Tchad est validée ce mercredi 20 juillet 2016 à l’hôtel Hilton. La cérémonie de validation de ce précieux document est placée sous le patronage  de Monsieur le Ministre des finances et du budget. C’est la secrétaire d’Etat aux finances et au budget Madame HABIBA SAHOULBA qui a présidé la cérémonie.

En effet, l’inclusion financière gagne de plus en plus de place dans les politiques et stratégies de développement visant à lutter contre la pauvreté et à améliorer la résilience des populations à faibles revenus  aux menaces externes qui affectent leurs moyens d’existence. Le gouvernement du Tchad, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a mis en place les deux programmes/projets. Le PROMIFIT avec la Coopération technique et financière de la Banque Islamique de Développement.

Le PAFIT avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et United Nations Capital Development  Fund  (UNCDF) pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres conformément au plan d’action de la Stratégie Nationale des Micro Finances (SNMT) qui prendra fin le 31 décembre 2016.

La nouvelle stratégie Nationale de la Finance Inclusive s’articule sur trois axes :

Axe 1. Appui au développement de l’économie locale, à l’éducation financière des populations cibles et à la protection des membres/clients des prestataires des services financiers.

Axe 2. Soutien au développement d’une offre professionnelle, adaptée, diversifiée et pérenne.

Axe 3. Développement d’un environnement institutionnel, juridique, social, économico-financier favorable à l’accès des populations pauvres aux services financiers.

La Représentante Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement, ces différents appuis du PNUD et de l’UNCDF qui s’élève à un milliard deux cent quarante-cinq millions de francs CFA au coté du gouvernement ont contribué à l’amélioration du nombre des clients (plus de deux cent mille), du volume d’épargne mobilisée (plus de 11 milliards) et du crédit octroyé (près de 13 milliards).

Cet atelier se situe résolument aux cœurs des priorités définies conjointement par le gouvernement et le système des Nations Unies. Ce qui est en étroite cohérence avec les ODD et surtout la vision d’émergence du Tchad à l’horizon 2030 pour que l’inclusion financière ne soit pas que théorique mais qu’elle se concrétise dans la vie et l’activité de tous les Tchadiens.

Pour le Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers les actions prévues dans cette nouvelle stratégie contribueront à améliorer la demande et l’offre en produits et services financiers pour le développement durable des populations.

Selon le Représentant, les partenaires veilleront à honorer leurs engagements en mettant à la disposition les fonds conformément à leurs engagements lors de la table ronde qui sera organisée. Ainsi conclut-il nous invitons les partenaires techniques et financiers qui ont l’expérience dans la mise en œuvre des stratégies nationales d’inclusion financière à accompagner le Gouvernement dans l’atteinte des résultats attendus.

La Secrétaire d’Etat dans son intervention a félicité les uns et les autres des étapes franchies pour produire le document final de politique sectorielle de la Finance Inclusive à l’horizon 2030. Aussi le plan d’action qui couvre la période 2017-2020 estimé à 40,7 milliards pouvant atteindre 1500000 bénéficiaires/ clients est un objectif ambitieux. Elle a au nom du gouvernement, remercié vivement les partenaires techniques et financiers notamment la BAD et le PNUD pour la mise en œuvre de cette stratégie. Elle rassure les principaux acteurs de terrain de l’importance qu’accorde le gouvernement au secteur de la microfinance qui contribue à la lutte contre la pauvreté.  Ce document qui vient d’être présenté répond bien aux préoccupations de développement des populations tchadiennes.

La Secrétaire d’État n’a pas aussi perdu de vue le programme que s’est engagé le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO candidat à la Magistrature Suprême, à : Promouvoir le plein emploi, lutter contre le chômage, promouvoir les productions agro-pastorales, encourager et valoriser les métiers car le gouvernement, à travers le Ministère des finances s’engage à assurer une mise en œuvre efficiente et efficace en synergie avec tous les départements ministériels concernés.

 

 

 

Lu 12575 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family