wrapper

Flash d'informations

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 423
mercredi, 15 mars 2017 14:11

Le centre d’assistance technique du FMI pour l’Afrique Centrale, AFRITAC Centre, renforce les capacités régionales en matière de contrôle et d’Audit Internes du 06 au 10 Mars 2017.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une délégation des cadres du Ministère des Finances et du Budget ont pris part à un  séminaire régional sur le thème « contrôle et l’Audit Internes » du  06 au 10  Mars 2017 à Libreville au Gabon.

La Délégation Tchadienne est composée de :

      · Mme FATIME BRAHIM NOKOUR, Contrôleur Financier Adjointe/MFB,

· Mr YOUSSOUF NAHOR, Chef de Division à la Direction Générale du Budget/MFB

· Mr BICHARA CHONKO, Chef de Division des Ressources Financières et Matérielles du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique

 Les objectifs du séminaire régional sont :

 · Identifier les contraintes et les perspectives de la mise en place d’une fonction de contrôle et d’audit internes au niveau des ordonnateurs principaux du Budget de l’État;

· Renforcer les capacités des participants sur les pratiques  et normes de contrôle et d’audit internes.

La Cérémonie d’ouverture du séminaire est présidée par le Ministre du Budget et des Comptes publics du Gabon SE Mr Mathias Otounga Ossibadjouo.

Le séminaire réunit les principaux acteurs de la chaîne de la dépense publique de huit (8) pays couverts par AFRITAC Centre. Il s’agit des six (6) pays membres de la CEMAC, la République du Burundi et de la République Démocratique du Congo

 Les vingt-quatre (24) participants à ce séminaire proviennent des administrations suivantes : les services en charge du budget des ministères de la Santé et de l’éducation, les services de contrôle financier et budgétaire, les services centraux du budget. Cette rencontre sous régionale s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre des reformes des Finances Publiques de 2nde génération induites par les directives de la CEMAC et les nouvelles lois régissant les finances publiques des pays de la zone.

Le Ministre du Budget dans son allocution d’ouverture a mis l’accent sur la particularité de ce séminaire qui met l’accent sur un volet important du vaste chantier de réformes des finances Publiques à savoir le contrôle et l’audit interne. La déconcentration du pouvoir d’ordonnancement au profit des ministères sectoriels pose toute la problématique de la maitrise des risques fiduciaires dans la gestion du budget. La mise en place du contrôle et audit internes dans les ministères et les administrations publiques constituent le meilleur moyen de maîtriser lesdits risques.

Selon le Ministre, le contrôle et l’audit internes, fruit de la mutation récente du contrôle administratif des finances publiques, se révèle être le socle du nouveau dispositif de la gouvernance économique et financière dans la plupart des pays développés et en développement.

Défini comme « l’ensemble des procédures et méthodes permettant au responsable d’un service de s’assurer du bon fonctionnement de celui-ci et notamment de la bonne maîtrise des risques », le contrôle et l’audit internes sont les meilleurs remparts contre les irrégularités dans la gestion budgétaire.

Le représentant du coordonnateur d’Afritac a assuré le ministre de toute la disponibilité du centre pour appuyer les administrations de la sous-région dans la mise en place de la fonction de contrôle interne budgétaire.

 

 

Lu 1813 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family